Paris 2024 : "19 000 agents de la RATP seront mobilisés pour faire face" à l’afflux de voyageurs pour les JO, indique Jean Castex

Le PDG de la RATP parie sur des Parisiens "plus nombreux à partir" en août et "1,5 million de voyageurs supplémentaires" à accueillir, soit bien moins que le nombre de personnes transportées au quotidien en région francilienne.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Jean Castex, président-directeur général de la Régie autonome des transports parisiens lors d’une table ronde à la Maison de la radio et de la musique à l’occasion de Demain le Sport, le 19 septembre 2023. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

"19 000 agents de la RATP seront mobilisés pour faire face" à l’afflux de voyageurs pendant les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, a indiqué mardi 19 septembre Jean Castex, président-directeur général de la Régie autonome des transports parisiens lors d’une table ronde à l’occasion de "Demain le Sport", un événement organisé à la Maison de la radio et de la musique par franceinfo, en partenariat avec France Télévisions et L'Équipe. "C'est beaucoup plus que lors d'un mois d'août 'normal'", tient-il à souligner.

>>ENQUETE. JO 2024 : comment les migrants à la rue sont évacués de Paris vers des "sas d'accueil temporaires régionaux"

Jean Castex précise que la RATP va également "mobiliser des agents qui ne sont pas habituellement affectés aux stations, à la conduite". L'entreprise recherche ainsi 3 000 "volontaires" en interne pour les Jeux de Paris 2024. "D'ores et déjà, en septembre, 1 700 agents se sont portés volontaires pour renforcer" les équipes, se félicite le président-directeur général de la régie de transport. "L'un des enjeux sera effectivement de faire en sorte que la communauté des salariés et des volontaires de la RATP à une période où ils sont plutôt en vacances, précisément parce que le trafic diminue, soit au travail", poursuit-il.

"9,6 millions de voyageurs attendus, important mais pas insurmontable"

Les "jours très chargés", la RATP transporte "quotidiennement environ 11,5 millions de personnes" et "8,1 millions de voyageurs" durant la période estivale. "Au mois d’août, Paris et la région francilienne se vident", précise Jean Castex. Le président-directeur général de la RATP estime que "les Parisiens et Franciliens qui partent en vacances les autres années partiront aussi au mois d'août 2024". Ils pourraient même être "plus nombreux encore" à partir en congé à cette période. La RATP estime qu'il faudra accueillir "1,5 million de voyageurs supplémentaires" pendant les JO de Paris.

Jean Castex "additionne" donc le nombre moyen de Franciliens qui restent dans la région au mois d'août et le nombre de voyageurs qui viennent assister aux Jeux. "On arrive à 9,6 millions de voyageurs". Et il tient à rassurer : "Si je compare à nos jours très chargés, le vertige est important, mais il n'est pas insurmontable".

Pas d'heures de pointe, mais des flux plus étalés

Toutefois, le président-directeur général de la RATP note que durant les Jeux olympiques et paralympiques, il n'y aura pas "l'heure de pointe du matin et l'heure de pointe du soir, la répartition des flux sera à la fois plus étalée dans la journée". Il assure que la RATP et ses partenaires, dont Île-de-France Mobilités, ont "déjà identifié les jours qui seront plus chargés que d'autres et les sites dans Paris" qui attireront le plus de spectateurs. Il faudra ainsi "se renforcer, aménager, adapter l'offre de transport".

Jean Castex ajoute que le renforcement de l'offre de la RATP durant les JO de Paris 2024, ne doit pas se traduire par une dégradation du service pour les usages "dans les mois qui précèdent ou dans les mois qui suivent". Sinon, "le compte n'y sera pas". Selon lui, l'enjeu pour la régie de transport francilienne, "c'est bien sûr sur les Jeux olympiques et paralympiques, mais aussi la gestion de nos ressources humaines toute l'année 2024".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.