Vidéo Everest : le skipper français Maxime Sorel sur le toit du monde

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Everest : le skipper Maxime Sorel sur le toit du monde -
Everest : le skipper Maxime Sorel sur le toit du monde Everest : le skipper Maxime Sorel sur le toit du monde - (France 2)
Article rédigé par France 2 - T.Maillet, S.Ripaud
France Télévisions
France 2
Le navigateur breton, plus habitué aux immensités de l'océan qu'à gravir des sommets, est parvenu à atteindre le sommet de l'Everest, à 8 848 mètres. Une sacrée performance pour celui qui avait bouclé un tour du monde à la voile en solitaire.

Il avait fini 10e du dernier Vendée Globe, le voilà sur le toit du monde. Le skipper Maxime Sorel vient de gravir l’Everest (Népal), sur le chemin de la descente, il réalise à peine. “Tout paraît petit, c’est ça qui est dingue. Il y a des montagnes qui sont 2 000 m en dessous. Quand on est au pied de la montagne, elle est énorme, elle fait 7 000 mètres. Mais là, elles sont toutes petites”, dit-il.

Un exploit pour la bonne cause

Même pour cet aventurier aguerri, habitué des sensations fortes, gravir la montagne est un exploit et son visage s’en trouve marqué par l’effort. Il doit cet exploit à un an de préparation et plusieurs semaines au Népal pour s’acclimater. Originaire de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), il est d’abord un marin, connu pour ses voyages sur les flots. Parrain de l’association Vaincre la mucoviscidose, à plus de 8 000 mètres, Maxime Sorel veut sensibiliser l’opinion publique au vécu des malades. Grâce à une cagnotte qui suit son exploit, l'aventure a déjà rapporté 63 000 euros à l’association.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.