Cet article date de plus de dix ans.

Douillet "sans faille contre le dopage"

Le ministre des Sports David Douillet s'est dit "sans faille contre le dopage" et affirmé que la lutte antidopage est "efficace, on en a la preuve tous les jours". Sans évoquer le nom de Yannick Noah, M. Douillet a répondu à l'ancien tennisman en indiquant qu'il n'était pas prêt à légaliser le dopage.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 

"Certains prétendent que la lutte est inefficace et qu'il faut donc autoriser le dopage", a déclaré le double champion olympique de judo répondant à Yannick Noah qui avait indiqué récemment que "la meilleure attitude à adopter est d'accepter le dopage". Pour Douillet, la position du gouvernement est très claire à ce sujet. "Je serai sans faille contre le dopage, qui, à l'instar de la corruption liée au jeu ou au pari, est un fléau qui attaque le sport", a indiqué le ministre. "Un tricheur vole la vie d'un autre athlète", a-t-il lancé.

"On doit donc créer une loi contre le dopage, non seulement pour sanctionner ceux qui s'y adonnent mais aussi pour responsabiliser ceux qui seraient tentés de le faire", a ajouté Douillet. "On va ajouter, par voie d'amendement, un volet concernant le délit pénal en matière de dopage à une proposition de loi visant à renforcer l'éthique dans le sport, proposition déjà adoptée par le Sénat et transmise à l'Assemblée nationale", a-t-il conclu.

M. Douillet tenant ces propos lors d'une visite, mercredi, des locaux de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) à Châtenay-Malabry. "Je suis venu ici pour souligner le très grand sérieux et le professionnalisme des techniciens et chercheurs de ce laboratoire, l'un des meilleurs au monde", a-t-il ajouté. "Ils effectuent un travail essentiel, fondamental, d'intérêt général", a affirmé le ministre au sujet de l'AFLD, qui fait partie des 35 laboratoires accrédités par l'Agence mondiale antidopage (AMA). Chaque année, cette agence procède à près de 10.000 contrôles et analyses et relève près de 350 résultats d'analyses anormaux chaque année.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.