JO d'hiver 2018 : un deuxième athlète russe contrôlé positif à Pyeongchang

Après le curleur Alexander Krushelnitsky, c'est au tour de la pilote de bobsleigh Nadezhda Sergeeva d'être contrôlée positive.

La pilote russe de bobsleigh Nadezhda Sergeeva a été contrôlée positive à Pyeongchang (Corée du Sud).
La pilote russe de bobsleigh Nadezhda Sergeeva a été contrôlée positive à Pyeongchang (Corée du Sud). (MARK RALSTON / AFP)

C'est le quatrième cas de dopage des Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang, le deuxième pour la Russie. La bobeuse Nadezhda Sergeeva a été contrôlée positive à une substance illicite. "Un test antidopage de la pilote de l'équipe russe le 18 février a donné un résultat positif pour un médicament pour le cœur inscrit sur la liste des substances interdites", a annoncé la Fédération russe de bobsleigh dans un communiqué, vendredi 23 février.

Selon une source proche du dossier, interrogée par l'AFP, le produit incriminé est le trimétazidine, médicament utilisé pour prévenir les angines de poitrine ou des baisses de l'acuité visuelle. Un précédent contrôle, le 13 février, n'avait pas décelé chez Nadezhda Sergeeva de substance interdite. La sportive russe a terminé douzième de la compétition mercredi.

Depuis le début des Jeux, quatre athlètes ont été contrôlés positifs : le curleur russe Alexander Krushelnitsky, le patineur japonais Kei Saito et le hockeyeur slovène Ziga Jeglic. Ce nouveau cas est révélé alors que la commission exécutive doit décider samedi de lever ou non la suspension du comité olympique russe, suspension décidée en décembre en raison de la mise au jour d'un vaste système de dopage institutionnalisé en Russie, notamment pendant les JO de Sotchi-2014.