Hippisme : une enquête policière lève le voile sur l’ampleur du dopage équin

Publié
Hippisme : une enquête policière lève le voile sur l’ampleur du dopage équin
Article rédigé par
A. Bard, C. Cuello, F. Daireaux I. Cavaletto - France 3
France Télévisions

C’est un énorme coup de filet dans le milieu des courses hippiques. Cette semaine, une vingtaine de personnes ont été interpellées en France, en Espagne et en Italie, dans le cadre d’une vaste enquête sur un possible système de dopage de chevaux. À Bordeaux (Gironde), quatre personnes ont été mises en examen.

Arriver en tête quoi qu’il en coûte. Cette semaine, une enquête policière lève le voile sur l’ampleur du dopage dans le monde hippique. Il y a quelques jours, 26 personnes ont été interpellées par la police, et 24 mises en garde à vue partout en France. Entraîneurs, vétérinaires, pharmaciens : tous sont accusés d’avoir participé au dopage des animaux. À Bordeaux (Gironde), quatre personnes ont été mises en examen, dont l’une est aujourd’hui en détention provisoire.

Une opération anti-dopage d’envergure

Les accusations sont graves : dopage équin, escroquerie en bande organisée, exercice illégal de la profession de vétérinaire notamment. Une opération anti-dopage d’envergure, saluée dimanche 27 mars, par les parieurs du dimanche. Des passionnés ravis de voir les tricheurs sortir de la course. Il aura fallu plus d’un an d’enquête pour identifier des filières internationales d’approvisionnement de produits dopants. Selon le parquet de Bordeaux, d’autres mises en examen pourraient être annoncées dans les prochains jours.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.