Chris Froome soupçonné de dopage : "Une mauvaise nouvelle" pour le cyclisme, déplore le manager d'AG2R La Mondiale

Le manager de l'équipe française AG2R La Mondiale, Vincent Lavenu, craint des répercussions du contrôle antidopage "anormal" de Chris Froome sur "l'ensemble du peloton".

Le manager de l\'équipe française AG2R La Mondiale, Vincent Lavenu, le 19 juillet 2017.
Le manager de l'équipe française AG2R La Mondiale, Vincent Lavenu, le 19 juillet 2017. (MAXPPP)

Le manager de l'équipe française AG2R La Mondiale, Vincent Lavenu, déplore mercredi 13 décembre sur franceinfo "une mauvaise nouvelle" pour le cyclisme mondial, après le contrôle positif au salbutamol de Chris Froome lors du Tour d'Espagne.

Le risque d'amalgames

"C'est une mauvaise nouvelle dans le sens où le cyclisme, encore une fois, va être pointé du doigt", regrette le patron de l'équipe de Romain Bardet, 3e du dernier Tour de France. "Quand le leader mondial du cyclisme mondial subit un contrôle anormal, évidemment, plein d'amalgames peuvent être faits sur l'ensemble du peloton et sur ceux qui n'ont rien à se reprocher", ajoute Vincent Lavenu.

"C'est de notoriété que Chris Froome est asthmatique. C'est un garçon qui est régulièrement contrôlé. Pourquoi il dépasse, comme ça, une fois, les doses autorisées ? Cela mérite des explications", estime le manager d'AG2R La Mondiale.