Cyclisme : Chris Froome épinglé pour un contrôle antidopage "anormal" lors du dernier Tour d'Espagne

Une forte concentration de salbutamol, principe actif de la Ventoline, a été détectée dans les urines du coureur britannique, selon les informations du "Monde" et du "Guardian". Il pourrait perdre son titre acquis sur la Vuelta.

Le cycliste britannique Christopher Froome lors de sa victoire sur le Tour d\'Espagne, le 10 septembre 2017 à Madrid.
Le cycliste britannique Christopher Froome lors de sa victoire sur le Tour d'Espagne, le 10 septembre 2017 à Madrid. (JOSE JORDAN / AFP)

Le cycliste Christopher Froome a fait l'objet d'un contrôle antidopage "anormal" lors du dernier Tour d'Espagne, écrivent les journaux Le Monde et The Guardian (en anglais), mercredi 13 décembre. Ces informations ont été confirmées aux deux quotidiens par David Lappartient, le président de l'Union cycliste internationale (UCI). Quadruple vainqueur du Tour de France, le Britannique pourrait donc perdre sa couronne acquise sur la Vuelta.

Une forte concentration de salbutamol, principe actif de la Ventoline, a été détectée dans les urines de Christopher Froome après un contrôle antidopage réalisé lors de la 18e étape de l'épreuve, le 7 septembre. Depuis 2010, il n'est plus nécessaire d'obtenir une autorisation d'usage à des fins thérapeutiques pour utiliser ce produit, mais seulement à condition de l'inhaler à dose modérée. Le hic, c'est que la concentration de salbutamol retrouvée dans les urines du Britannique était deux fois supérieure à la limite autorisée de 1 000 ng/ml, selon les informations du Monde.

Chris Froome évoque une crise d'asthme aiguë

Dès 2014, Christopher Froome a affirmé qu'il prenait des traitements contre l'asthme. Il peut désormais tenter de prouver qu'il a inhalé ce produit dans des doses légales, mais que d'autres facteurs ont entraîné cette forte concentration. Mais même en l'absence de négligence ou de faute, le cycliste devrait perdre son titre acquis en Espagne, précise toutefois Le Monde. En effet, le réglement de l'UCI prévoit qu'une "violation des règles antidopage en relation avec un contrôle en compétition conduit automatiquement à l’annulation des résultats obtenus lors de cette compétition".

J'utilise un inhalateur pour gérer mes symptômes (toujours dans les limites permises) et je suis certain que je serai testé tous les jours avec le maillot de leader. Mon asthme s'est aggravé à la Vuelta alors j'ai suivi le conseil du médecin de l'équipe pour augmenter mon dosage de salbutamol. Comme toujours, j'ai pris le plus grand soin pour m'assurer de ne pas utiliser plus que la dose permise.Christopher Froomedans un communiqué de l'équipe Sky

"Au cours de la dernière semaine de la Vuelta, Chris a présenté des symptômes d'asthme aigus, défend la Team Sky dans un communiqué (en anglais). Sur les conseils du médecin de l'équipe, il a utilisé une dose accrue de salbutamol (toujours dans les limites des doses admissibles) avant le test d'urine du 7 septembre."