Cet article date de plus de treize ans.

De plus en plus Riesch

Après sa victoire, vendredi, lors du Super-G, Lindsey Vonn apparaissait, samedi, comme la grande favorite de la descente de Cortina d'Ampezzo. Mais c'était sans compter sur l'Allemande Maria Riesch qui s'est offert, sur les pentes italiennes, sa 3e victoire de la saison et conforte ainsi sa place de leader. Elle a devancé les Américaines Julia Mancuso (+0"91) et Lindsey Vonn, auteur d'une énorme erreur (+1"00). Marie Marchand-Arvier se classe 7e (+1"40)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
 

Vonn sous pression

Après les deux descentes de Lake Louise, Maria Riesch s'est adjugée, à Cortina, une troisième et précieuse victoire cette saison. Sur une piste en bon état et sous un franc soleil, l'Allemande a réalisé une descente quasi parfaite et fait preuve, encore une fois, d'une impressionnante maîtrise. Elle a conclu le parcours en 1'39"30, soit 0"91 de mieux que Julia Mancuso. Mancuso signe là son meilleur résultat de la saison après sa 4e place, vendredi, dans le Super-G. Lindsey Vonn, qui avait fait son premier podium en descente ici-même en 2004, termine, elle, troisième. Après sa prestation de la veille en Super-G, Vonn était attendu au tournant mais une énorme erreur qui a bien failli la propulser dans les filets de sécurité l'a privé de victoire. Elle termine à une seconde de Riesch qui conforte son statut de leader au classement de la Coupe du monde. Si la Bavaroise compte le plus de victoire cette saison dans l'épreuve reine, Lindsey Vonn, championne olympique et du monde de la spécialité, garde toutefois le dossard rouge.

"Cette course était super-importante pour moi d'abord parce que j'ai été déçue par le Super-G et aussi parce que les courses de Maribor annulées le week-end dernier ne seront probablement pas remplacées et ça fait 200 points de moins", a expliqué Maria Riesch. "Je suis folle", s'est écriée, pour sa part, Lindsey Vonn. "Après ma victoire d'hier, j'avais retrouvé ma confiance et ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais."

Du coté des Françaises, Marie Marchand-Arvier a pris une encourageante 7e place (+1"40), Aurélie Revillet s'est classée 11e (+1"63), Marion Rolland a fini 15e (+2"00) et Ingrid Jacquemod a réalisé le 18e temps (+2"23). "J'ai réalisé le ski que je peux produire aux entraînements. C'est mon premier Top 10 de la saison, ça fait du bien", s'est réjouit Marie Marchand-Arvier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.