Cet article date de plus de huit ans.

Horner à l'expérience

Chris Horner a remporté la 3e étape du Tour d'espagne, qui se disputait entre Vigo et Mirador de Lobeira. Sur un parcours de 184 km très sinueux, le coureur de 41 ans a porté une attaque à 500 mètres de l'arrivée, laissant sur place ses rivaux. Grâce à ce succès, le coureur endosse du même coup le maillot rouge de leader.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 

Cette étape de plat n'a pas été de tout repos pour le peloton, qui a subi quelques chutes dans le final. Sergio Henao (SKY) et David Arroyo (CJR) en ont été notamment victimes. Une échappée de cinq coureurs a compté jusqu'à six minutes d'avance sur le peloton, mais Omega Pharma a fini par prendre les choses en main. Bien relayée par les BMC, l'équipe belge a comblé l'écart, et l'échappée a pris fin à trois kilomètres de l'arrivée.

Le champion d'Italie Ivan Santaromita a alors lancé les hostilités, mais sous la flamme rouge, Horner l'a rejoint. Et c'est avec trois secondes d'avance que l'Américain a pris le dessus sur ses premiers poursuivants. Alejandro Valverde (Movistar) termine finalement deuxième, Joaquim Rodriguez (Katusha) se contente de la troisième place. Avec le jeu des bonifications, Horner a dépossédé Vincenzo Nibali du maillot rouge. Au général, le coureur de Radioshack devance ainsi Vincenzo Nibali de six secondes et Nicolas Roche, vainqueur la veille, de 14 secondes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vuelta

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.