Cet article date de plus de cinq ans.

BMC remporte le contre-la-montre par équipes

La formation américaine BMC a remporté le contre-la-montre par équipes inaugural du Tour d'Espagne dans les rues, ou plutôt sur le bord de plage, de Puerto Banus à Marbella. Les coéquipiers de Tejay Van Garderen ont devancé la Tinkoff-Saxo d'une toute petite seconde. Les principales équipes de leader ont roulé sur un rythme modéré à l'exception donc de la BMC et de la Movistar de Quintana et de Valverde dans une moindre mesure.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La formation BMC a pris le meilleur départ sur la Vuelta (JOSE JORDAN / AFP)

La décision des organisateurs de ne pas prendre en compte le classement du contre-par équipes pour le général individuel a bien rendu la première journée de la Vuelta très étonnante. Sur les 7,4 kilomètres du parcours se sont succédées équipes qui jouaient la gagne du jour, pas nombreuses, et d'autres qui avaient décidé de seulement venir se dégourdir les jambes sans prendre de risques. La victoire s'est donc jouée entre trois formations, BMC, Tinkoff-Saxo et Orica GreenEDGE et s'est offert aux Américains pour une seconde sur ses deux adversaires. Peter Velits, qui a coupé la ligne en tête, portera le maillot rouge de leader.

Tejay Van Garderen et la BMC ont été les seuls à prendre des risques sur un parcours dangereux sur le bord de plage. La Movistar de Quintana et Valverde termine 9e à 24 secondes, Astana (Aru) est 13e à 30 secondes alors que la Sky est carrément 20e à plus d'une minute. Une journée tranquille donc.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vuelta

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.