VIDEO. Tour de France : les veines saillantes sur les jambes des coureurs, c'est grave docteur ?

Le coureur polonais Pawel Poljanski a publié sur Instagram une photo impressionnante de ses jambes. Rien de grave, selon un médecin interrogé par franceinfo.

L'image est saisissante... et inquiétante. De longues veines, très saillantes, parcourent les jambes de Pawel Poljanski. Cette photo a été publiée par le coureur polonais après 16 étape du Tour de France, mardi 18 juillet. De quoi faire réagir de nombreux internautes et en inquiéter quelques-uns. Franceinfo a demandé au médecin, Pierre Renaud, référent fédéral à la Fédération française de cyclisme, les raisons de ce phénomène et si cela pouvait être dangereux.

"Il y a plusieurs explications, précise Pierre Renaud. La première, c’est la faible masse grasse de ces athlètes. Leur taux de masse grasse approche 5%. Ce qui fait apparaître déjà le réseau veineux superficiel. Deuxième cause, c’est la chaleur. Actuellement, nous subissons des températures assez importantes qui vont entraîner une vasodilatation de ce réseau veineux. Troisième cause, c’est l'activité physique en elle-même. La haute intensité que pratiquent les coureurs du Tour de France va entraîner cette vasodilatation."

Un "phénomène transitoire"

Pas d'inquiétude à avoir, il s'agit de "phénomènes transitoires", qui doivent s'estomper rapidement après du repos et des massages. "A moyen terme, une fois que le cycliste aura repris du poids, plus de masse grasse, le réseau veineux va de nouveau se cacher dans le tissu adipeux. La diminution de l’intensité, l'augmentation des temps de récupération... Tout ça fera que le réseau veineux va s'améliorer", précise le médecin.

Les jambes des cyclistes de l\'équipe Quick-Step, le 1er mai 2017. 
Les jambes des cyclistes de l'équipe Quick-Step, le 1er mai 2017.  (ARNE DEDERT / DPA / AFP)