Une compagnie d'assurance réclame 12 millions de dollars à Lance Armstrong

La compagnie d'assurances SCA Promotions a annoncé avoir déposé plainte contre Lance Armstrong. Elle demande à l'ancien champion cycliste, qui a avoué s'être dopé, le remboursement de plus de 12 millions de primes.

(Lucas Jackson Reuters)

La somme – 12 millions de
dollars –correspond à des primes versées au champion américain déchu pour ses
victoires dans le Tour de France. Convaincu de dopage, Lance Armstrong a vu son
nom rayé du palmarès de l'épreuve.

La plainte a été déposée par
la compagnie d'assurances SCA Promotions  devant le tribunal du comté de Dallas au Texas.
Elle intervient quelques semaines après les aveux de Lance Armstrong. Interrogé
à la télévision par Oprah Winfrey, l'ex-cycliste avait avoué avoir fait usage
de produits dopants pour remporter ses sept trophées.

"Aujourd'hui chacun
sait que Lance Armstrong a perpétué ce qui pourrait bien être le mensonge de
sang froid le plus élaboré et le plus scandaleux de l'histoire du sport. Il est
temps maintenant pour M. Armstrong de faire face aux conséquences  de ses actions. Cela comprend le remboursement
de tous les fonds qui lui ont été versés par SCA, qui totalisent plus de 12
millions de dollars", détaille la plainte.

Pas de clause de dopage

L'avocat de Lance
Armstrong, joint par l'AFP, explique de son côté que l'accord passé en SCA et
le coureur interdit à l'assureur de prétendre au remboursement de cette somme. Ainsi
cet accord stipule "qu'aucune partie ne peut attaquer en justice, faire
appel ou tenter de s'écarter de la prime d'arbitrage".

Lance Armstrong avait déjà
obtenu gain de cause face à SCA lorsque la compagnie avait refusé de respecter
le contrat après la publication du livre "L.A. Confidentiel". Le
contrat contesté ne contenait en effet aucunes clauses sur le dopage.