Cet article date de plus de huit ans.

Tour Méditerranéen : La 3e étape annulée faute de sécurité

Les organisateurs du Tour Méditerrannéen ont décidé d'annuler la 3e étape, prévue vendredi, en raison des "conditions de sécurité non satisfaisantes" dans les faubourgs de Marseille. Elle devait rallier L'Estaque à Saint-Rémy-de-Provence.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

La 3e étape du Tour Méditerrannéen n'aura pas lieu, vendredi. Le départ devait être donnée dans les rues de L'Estaque, un quartier de Marseille afin de rallier Saint-Rémy-de-Provence. "Suite à des problèmes logistiques indépendants de notre volonté, la 3e  étape doit malheureusement être annulée dans sa totalité", a expliqué jeudi André Martres, président de l'organisation. Selon le quotidien La Provence, la préfecture des Bouches-du-Rhône n'a pas délivré d'arrêté en raison de "conditions de sécurité non satisfaisantes".

Les organisateurs avaient alors cherché un moyen de maintenir l'étape tout en modifiant le tracé. L'idée d'une étape en circuit autour de Saint-Rémy-de-Provence avait été évoquée et acceptée par la municipalité ainsi que les directeurs sportifs des différentes formations. Mais une fois de plus, la préfecture a refusé de délivrer un arrêté. "Malgré les efforts incessants déployés par l'organisation de course depuis très bonne heure ce matin pour proposer plusieurs nouveaux parcours, et suite au départ rendu impossible de Marseille Nord l'Estaque, force est de constater que nous devons nous résoudre à nous plier aux exigences des services de  l'Etat", a conclu André Martres.

Le prochain rendez-vous pour les coureurs est fixé à samedi 9 février avec la 4e étape entre Rousset et le Mont Faron.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.