Cet article date de plus de cinq ans.

Tour de Romandie: la dernière étape pour Albasini, le général pour Quintana

Le Suisse Michael Albasini (Orica-GreenEDGE) a remporté, ce dimanche, la cinquième et dernière étape courue sur 177,4km entre Ollon et Genève. Il a devancé au sprint le Costaricain Andrey Amador (Movistar) et le Néerlandais Wilco Kelderman (Lotto-Jumbo). La victoire du Tour de Romandie 2016 est revenue au Colombien Nairo Quintana (Movistar), en tête depuis la 2e étape à Morgins, suite au déclassement du Russe Zakarin (Katusha). Le Français Thibaut Pinot (FDJ) et l'Espagnol Ion Izagirre (Movistar) complètent le podium final.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le Colombien Nairo Quintana (Movistar)  (DE WAELE TIM / TDWSPORT SARL)

Albasini frappe encore

Sur un parcours propice aux sprinteurs, la 5ème et dernière étape de la 70e édition du Tour de Romandie s'est réglée ... au sprint. Et à ce jeu-là, c'est le Suisse Michael Albasini qui, devant son public, s'est montré le plus rapide. Il a devancé le Costaricain Andrey Amador (Movistar) et le Néerlandais Wilco Kelderman (Lotto-Jumbo). 

Plus tôt dans la journée, une échappée d'une dizaine de coureurs s'était extraite du peloton : Christopher Froome (Team Sky), Carlos Verona (Etixx-Quick Step), Andrey Amador (Movistar), Michael Albasini (Orica-GreenEDGE), Wilco Kelderman (LottoNL-Jumbo), Sander Armée (Lotto Soudal), Tsgabu Grmay (Lampre-Merida), Moreno Moser (Cannondale), Jérôme Coppel (IAM Cycling) et Romain Bardet (AG2R La Mondiale). Mais ce groupe de fuyards ne parvenait jamais à prendre une avance trop confortable, assez bien contrôlé par le peloton. 

A 35 km de l'arrivée, Christopher Froome, trop loin au général pour espérer quoi que ce soit, tentait néanmoins sa chance. En vain. Trois hommes finissaient par prendre la tangente : Carlos Verona, Wilco Kelderman et Michael Albasini. Ce trio était ensuite rattrapé par Andrey Amador. A 15km de l'arrivée, le quatuor de tête comptait seulement 1 minute d'avance sur le peloton. Si Tom Bohli (BMC), sorti à la pédale du peloton, tentait un coup de poker, son panache n'allait pas suffire pour battre sur la ligne Michael Albasini. Le Suisse, vainqueur de 2 étapes l'an passé et de trois étapes en 2014, s'imposait devant Andrey Amador et Wilco Kelderman. 

La victoire finale revient, elle, à Nairo Quintana qui portait le maillot de leader depuis son succès sur la 2e étape et suite au déclassement du Russe Zakarin (Katusha). Thibaut Pinot termine, lui, 2e, grâce notamment à son succès dans le chrono. La troisième place revient à Ion Izagirre.

Classement de la 5e étape:

1. Michael Albasini (SUI/ORI) les 177,4 km en 4h13:17.
(moyenne: 42,0 km/h)
2. Andrey Amador (CRC/MOV) à 0:00.
3. Wilco Kelderman (NED/LNL) 0:00.
4. Niccolò Bonifazio (ITA/TRE) 0:00.
5. Moreno Hofland (NED/LNL) 0:00.
6. Kristian Sbaragli (ITA/DDT) 0:00.
7. Daryl Impey (RSA/ORI) 0:00.
8. Tom Bohli (SUI/BMC) 0:00.
9. Carlos Verona (ESP/ETI) 0:00.
10. Jarlinson Pantano (COL/IAM) 0:00.

Classement général final:

1. Nairo Quintana (COL/MOV) 16h20:20.
2. Thibaut Pinot (FRA/FDJ) à 0:19.
3. Ion Izagirre (ESP/MOV) 0:23.
4. Ilnur Zakarin (RUS/KAT) 0:26.
5. Tom Dumoulin (NED/GIA) 0:57.
6. Rui Costa (POR/LAM) 1:12.
7. Simon Spilak (SLO/KAT) 1:16.
8. Mathias Frank (SUI/IAM) 1:16.
9. Bauke Mollema (NED/TRE) 1:24.
10. Tejay Van Garderen (USA/BMC) 1:27.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.