Tour de France : une édition historique

Dimanche 28 juillet s'achève le Tour de France. Une 106e édition qui a réservé bien des surprises aux coureurs.

FRANCE 3

C'est à Bruxelles (Belgique) que le coup d'envoi du Tour de France a été donné. Il aura fallu attendre trois jours pour assister à une victoire française au cœur du vignoble de Champagne. Julian Alaphilippe s'empare alors du maillot jaune à Épernay dans la Marne. À 27 ans, le numéro 1 mondial impressionne et enchaîne les performances, poussé par un public déchaîné. Au col du Tourmalet (Hautes-Pyrénées), c'est un autre tricolore qui s'impose : à 2 115 m d'altitude, Thibaut Pinot dompte la montagne.

La déception tricolore

Mais il suffira d'un jour sur le col de l'Iseran (Savoie) pour que l'espoir français s'envole. À cause d'une déchirure musculaire, Thibaut Pinot doit abandonner la course. Puis à 25 km de l'arrivée, un orage de grêle s'abat sur le parcours et la Grande Boucle est suspendue. Julian Alaphilippe perd alors son maillot jaune après quatorze jours en tête. Une déception tricolore qui profite à un jeune colombien de 22 ans : Egan Bernal. Sauf accident, il deviendra dimanche 28 juillet le plus jeune coureur à remporter un Tour de France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Egan Bernal avec le maillot jaune sur les épaules devant le Français Julian Alaphilippe, le 27 juillet 2019, dans la 20e étape entre Albertville et Val Thorens.
Egan Bernal avec le maillot jaune sur les épaules devant le Français Julian Alaphilippe, le 27 juillet 2019, dans la 20e étape entre Albertville et Val Thorens. (JEFF PACHOUD / AFP)