Tour de France : soupçons de dopage sur Nairo Quintana

L’enquête pour soupçons de dopage dans le Tour de France se concentre sur quelques membres de l’équipe française. Deux personnes sont toujours en garde à vue.

France Info

Nairo Quintana, son frère et un autre compatriote, tous les trois coureurs de l’équipe française Arkea-Samsic, ont été entendus par les gendarmes, lundi 21 septembre. Des produits découverts dans les affaires de son médecin personnel et de son kinésithérapeute peuvent laisser penser qu’ils ont été utilisés pour des pratiques illégales. Ils sont toujours en garde à vue selon les informations de France Télévisions.

Des médicaments et du chlorure de sodium découverts

En marge de la course, mercredi 16 septembre, les gendarmes ont perquisitionné l’hôtel de l’équipe. Ils y ont découvert des médicaments et du chlorure de sodium, un produit autorisé dans certaines pratiques médicales courantes chez les sportifs, qui peut servir à l’injection de produits dopants. Dans un communiqué de presse, l’équipe Arkea Samsic a annoncé que si l’enquête venait confirmer la véracité des pratiques de dopages, "l’équipe se désolidariserait de tels actes et prendrait sans attendre les mesures qui s’imposent".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le coureur Nairo Quintana, le 13 septembre 2020 sur le Tour de France, au col du Grand Colombier (Ain).
Le coureur Nairo Quintana, le 13 septembre 2020 sur le Tour de France, au col du Grand Colombier (Ain). (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)