Tour de France : les Alpes, la dernière bataille

Julian Alaphilippe est toujours en jaune juste avant les Alpes, bataille ultime avant l'arrivée à Paris. Les montagnes seront le juge de paix pour connaitre le vainqueur.

Les coureurs sont arrivés dans les Alpes, à la veille de la dernière bataille, celle qui sera décisive dans la lutte pour le maillot jaune. Rien n'est encore joué, mais le Français Julian Alaphilippe a son maillot encore solidement sur les épaules. Avec 1'35 d'avance sur le Gallois Geraint Thomas, son avance peu paraître famélique, mais le Français a promis de se battre jusqu'au bout. Derrière, Egan Bernal, le Colombien, et Thibaut Pinot tenteront de dynamiter la course.

Étape mythique

Des écarts minimes donc entre les premiers qui promettent du spectacle dans cette trilogie d'étapes alpestres. Ce jeudi, plus de 200 kilomètres sont au menu entre Embrun (Hautes-Alpes) et Valloire (Savoie) avec trois cols à plus de 2 000 mètres d'altitude, dont les mythiques cols de l'Izoard et du Galibier. La météo pourrait être capricieuse alors que les coureurs ont déjà plus de deux semaines de course dans les jambes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Julian Alaphilippe, le 18 juillet 2019 lors de l\'étape du Tour de France entre Toulouse et Bagnères-de-Bigorre.
Julian Alaphilippe, le 18 juillet 2019 lors de l'étape du Tour de France entre Toulouse et Bagnères-de-Bigorre. (JEFF PACHOUD / AFP)