Tour de France : l'équipe Israël Start-Up Nation veut "montrer le vrai visage d'Israël"

Israël Start-Up Nation est la première équipe israélienne à disputer le Tour de France. Si cette équipe n'a aucune chance de victoire finale, elle n'en est pas moins un outil de communication pour le pays.

Article rédigé par
Frédéric Métézeau - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les coureurs de la formation Israël Start-Up Nation lors de leur préparation au Tour de France, le 13 mai 2020 à Bet Hillel (Israël). (JALAA MAREY / AFP)

Le maillot de l'équipe est aux couleurs du drapeau israélien, blanc et bleu, et son nom claque comme un slogan : Israël Start-Up Nation. La formation, qui sera rejointe par le quadruple vainqueur du Tour de France Chris Froome en 2021, s'est engagée sur le Tour de France 2020 pour la première fois. Pour son propriétaire, Sylvan Adams, il ne s'agit pas seulement de sport. "D'un côté nous devons promouvoir le cyclisme en Israël, explique le milliardaire. De l'autre, nous devons promouvoir notre pays pour montrer le vrai visage d'Israël qui est tellement mal compris à cause d'une couverture médiatique à sens unique."

Pour Asaf Ackerman, journaliste à la chaîne Sport5, l'événement est considérable : "Tout le monde va voir l'étoile de David et le drapeau d'Israël pour la première fois ! On veut tous renvoyer une image parfaite dans le monde."

Une "fierté nationale" pour les Israéliens

Le message s'adresse aussi aux Israéliens estime Nimrod Goren de l'université hébraïque de Jérusalem. "Israël n'est pas considérée comme une très grande nation sportive, alors à chaque succès, ça devient une fierté nationale, assure-t-il. Les Israéliens ont besoin de bonnes nouvelles." Mais pour Eyal Zisser de l'université de Tel Aviv, il y aura toujours des limites : "Vous gagnez une compétition et juste après le Premier ministre parle d'annexion... La réalité est la réalité, il y a un conflit, l'extrême-droite a de grands rêves. L'image renvoyée ne change pas la réalité du paysage."

Plusieurs mouvements pro Palestiniens dénoncent "une propagande honteuse" et appellent à manifester sur les routes du Tour.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.