Tour de France : des mesures de sécurité importantes pour assurer la sécurité des spectateurs

Chaque année, près de 10 millions de personnes se retrouvent sur les routes du Tour de France. Les forces de l'ordre doivent assurer la sécurité. Un exercice souvent compliqué.

FRANCE 3

Dans l'effervescence joyeuse du Tour de France, leur présence détonne. Chaque matin, les forces de l'ordre patrouillent dans les allées. "Il faut être capable de se détacher complètement de l'ambiance festive, ce qui n'est pas forcément facile à gérer, et rester complètement concentré dans notre mission qui malheureusement est dans un état d'esprit qui n'a rien à voir avec la fête", explique Bastien, chef de dispositif de la gendarmerie. Risque terroriste oblige, et même si les alertes sont rares, la veille est permanente pour les gendarmes du groupe antiexplosif.

Un impressionnant dispositif

"Il faut faire attention à toutes les personnes. Il n'y a aucun profil particulier que l'on cible. Toutes personnes peuvent être potentiellement porteuses d'explosifs", affirme Stéphane, maréchal des logis-chef et maître-chien de la gendarmerie. Un impressionnant dispositif de sécurité est déployé lors du Tour de France : 23 000 policiers et gendarmes. 3 500 kilomètres de routes à sécuriser et où se pressent 10 millions de spectateurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Britannique Simon Yates célèbre sa victoire dans la 15e étape du Tour de France, à Foix-Prat d\'Albis, le 21 juillet 2019.
Le Britannique Simon Yates célèbre sa victoire dans la 15e étape du Tour de France, à Foix-Prat d'Albis, le 21 juillet 2019. (JEFF PACHOUD / AFP)