Tour de France : des caméras thermiques pour éviter la triche au moteur

Le secrétaire d'Etat aux Sports, Thierry Braillard, a confirmé ce lundi l'emploi de caméras thermiques pour lutter contre la triche mécanique sur la Grande Boucle dès l'édition 2016, qui s'élance samedi du Mont-Saint-Michel.

(Expérimentation d'une caméra thermique sur Liège-Bastogne-Liège, mené par le site belge sudinfo.be (capture d'écran))

Validé par le Commissariat à l'énergie atomique (CEA), le système permettra, dès l'édition 2016 du Tour de France cycliste, de repérer le recours à la technologie pour améliorer les performances des coureurs. La tricherie mécanique concerne essentiellement de possibles moteurs cachés sur les vélos.

Le système de surveillance se composera d'une caméra thermique "qui mesure la température de la scène, qui voit tous les points chauds et tous les points froids, avec une précision qui peut aller jusqu'au centième de degré ", a expliqué Vincent Berger, directeur de la recherche fondamentale au CEA. "Quand on a une batterie à l'intérieur d'un cadre de vélo, la structure du matériau change, donc les propriétés thermiques du vélo changent et vous le voyez à l'image et à la caméra ", a ajouté le spécialiste, qui a par ailleurs affirmé que le CEA considère cette mesure comme "imparable ".

Le système de surveillance par caméra thermique: "On pense que c'est imparable" - Vincent Berger, directeur de la recherche fondamentale du CEA
--'--
--'--

Les organisateurs du Tour de France s'équipent de systèmes capables de détecter d'éventuels coureurs-tricheurs, bien qu'aucun cas de fraude mécanique n'ait été révélé durant les précédentes éditions de la Grande Boucle. Toutefois, le 30 janvier dernier, un moteur miniature avait été repéré dans le cadre du vélo de la Belge Femke Van den Driessche, candidate au championnat du monde des moins de 23 ans. La concurrente a été suspendue six ans par l'Union Cycliste Internationale. Elle a aussi écopé d'une amende et elle a été privée de ses titres.

A LIRE AUSSI ►►►Mondiaux de cyclo-cross : un "moteur caché" découvert dans le vélo d'une concurrente belge

Ce premier cas avéré de triche mécanique a fait l'effet d'"un électrochoc dans le monde du vélo" a déclaré lundi Christian Prudhomme, l'organisateur du Tour de France. "Ce qui n'était qu'une rumeur a été confirmé par un cas positif" a-t-il ajouté, jugeant que le nouveau système de traque allait amener "de la sérénité ". 

 

La recherche d'un système anti-fraude, "c'était une course contre la montre" : Christian Prudhomme, l'organisateur du Tour de France
--'--
--'--
"Avec toutes ces mesures, on peut penser que nous aurons un beau tour, avec des résultats crédibles ", s'enthousiasme Christian Prudhomme, qui voit dans cette arsenal une excellente nouvelle.

 

"Avec ces mesures, nous pouvons penser que nous aurons un beau Tour!" - Christian Prudhomme
--'--
--'--

Un système testé aux Championnats de France

La caméra thermique mise au point par le CEA a été testée en toute discrétion et à titre expérimental pendant le week-end dernier à l'occasion des Championnats de France à Vesoul. Le président de la Fédération française de cyclisme, David Lappartient, a précisé lundi que ce nouveau matériel high-tech avait été utilisé pendant trois courses. Le système de caméra, capable de repérer des différences de matériaux à l'intérieur du vélo sans le mettre en pièces détachées, sera complété par un autre matériel. Des tablettes à résonance magnétique, déjà utilisées par l'Union cycliste internationale (UCI) cette saison, renforceront les contrôles cette fois au départ et à l'arrivée des étapes. 

Par ailleurs, le secrétaire d'Etat aux Sports, Thierry Braillard, s'est dit "favorable à la création d’un délit de fraude sportive afin de préserver l’intégrité du sport.

Le Tour de France 2016 partira le samedi 2 juillet du Mont-Saint-Michel, dans la Manche. L'arrivée sera jugée à Paris le 24 juillet.