Cet article date de plus de quatre ans.

Tour de France 2017 : Warren Barguil vainqueur le jour de la Fête Nationale !

Battu de manière cruelle par Rigoberto Uran à Chambéry, Warren Barguil a triomphé le jour de la Fête Nationale française en ce 14 juillet ! Le Breton a devancé, à Foix, ses compagnons d'échappée, Alberto Contador, Nairo Quintana et Mikel Landa. L'Espagnol fait la bonne opération du jour alors que les leaders se sont observés.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Superbe Warren Barguil ! Après s'être battu pour rester dans la roue de Nairo Quintana quand celui-ci a attaqué, après l'avoir ramené dans celle d'Alberto Contador et de Mikel Landa, après avoir conforté encore un peu plus son maillot blanc à pois rouge (61 points d'avance sur Landa), le Français remporte sa première étape sur la Grande Boucle, douze ans après David Moncoutié, dernier vainqueur tricolore un 14 juillet. Déjà vainqueur de deux étapes de la Vuelta en 2013, "Wawa" va entrer un peu plus dans le coeur des Français en triomphant en ce 14 juillet. "Je prends du plaisir comme jamais sur mon vélo, à attaquer comme je le faisais en amateur"s'est exclamé le coureur de la Sunweb.

La victoire de Warren Barguil

Contador et Quintana enflamment la course

Pour voir du mouvement, il fallait finalement compter sur les battus de ce début de Tour de France, notamment Nairo Quintana et Alberto Contador. Le "Pistolero" a tiré le premier dès le bas du Col d'Agnès, deuxième ascension de la journée et n'a plus été revu. Nairo Quintana a lui attaqué un peu plus tard et a passé la journée à l'avant. Le Colombien a récupéré quasiment deux minutes sur ses adversaires et peut encore croire au podium. Contador a prouvé une nouvelle fois qu'il manquera au cyclisme quand il arrêtera. Son panache n'a que peu d'égal. Warren Barguil a montré aujourd'hui qu'il ferait un beau successeur.

La réaction de Warren Barguil

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.