Cet article date de plus de deux ans.

Tirreno-Adriatico : Tadej Pogacar s'impose en costaud à Carpegna, Remco Evenepoel perd gros

Le Slovène s'est imposé en solitaire samedi après avoir attaqué dans la deuxième ascension du mont Carpegna, tandis que le jeune Belge a craqué dans les pourcentages difficiles de cette sixième étape.

Article rédigé par Maÿlice Lavorel, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Remco Evenepoel célèbre sa victoire à Carpegna, le 12 mars 2022. (LUCA BETTINI / AFP)

Avec lui, c'est toujours la même histoire. La première partie d'étape se passe dans le peloton, puis survient l'attaque tout en puissance dans le final pour s'ouvrir les portes de la gloire. Le phénomène Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) s'est imposé en patron sur la sixième étape de Tirreno-Adriatico entre Apecchio et Carpegna samedi 12 mars.

"Pogi" a placé son offensive lors de la deuxième ascension du mont Carpegna, à 16 kilomètres de l'arrivée, alors qu'il venait de perdre les derniers coéquipiers à ses côtés. Il a laissé sur place ses rivaux, incapables de le suivre. Sur la ligne, le Slovène devance Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) et Mikel Landa (Bahrain-Victorious). 

Son principal adversaire depuis la première étape, Remco Evenepoel, a connu une journée plus compliquée. Dauphin de Pogacar avant l'étape, le jeune Belge de la Quick Step-Alpha Vinyl a craqué dès la première ascension du Monte Carpegna, à plus de 30 kilomètres de l’arrivée. L'aide de Julian Alaphilippe, longtemps dans l'échappée mais décroché pour venir à la rescousse de son jeune coéquipier, n'a pas suffi, et Evenepoel a franchi la ligne tout seul, à quatre minutes du vainqueur et loin derrière la plupart de ses concurrents.

Thibaut Pinot dans le coup

Il pointe désormais à la 11e place d'un classement général bouleversé. Jonas Vingegaard récupère la deuxième place (+1'52''), et Mikel Landa fait un bond de 12 places pour remonter sur la dernière marche du podium (+2'33'), à la veille de la dernière étape autour de San Benedetto del Tronto. Premier Français de l'étape samedi (7e), Thibaut Pinot est pour sa part huitime au général.

Le coureur de la Groupama-FDJ a montré de belles jambes tout au long de l'étape. Capable de suivre le rythme du peloton maillot bleu jusque dans la dernière ascension, il s'est ensuite accroché à la roue de Damiano Caruso (Bahrain-Victorious) et Jai Hindley (Bora-Hansgrohe) dans le deuxième groupe de poursuivants pour passer la ligne à moins de deux minutes de Pogacar. Cette performance a de quoi rassurer le Franc-Comtois pour la suite de sa saison.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.