Raymond Poulidor : l’homme derrière le coureur médiatique

Raymond Poulidor, décédé mercredi 13 novembre à l’âge de 83 ans, était un homme extrêmement populaire, humble et touchant. C’est du moins ce que montrent certaines des interviews qu’il a faites.

FRANCE 2

Décédé à l’âge de 83 ans, mercredi 13 novembre, Raymond Poulidor a su conquérir le cœur des Français dès les débuts de sa carrière. Pour autant, ce ne sont pas ses victoires du Tour de France qui l’ont rendu si populaire, puisque l’"éternel second" n’en a aucune à son palmarès, mais sa personnalité. Dans les différentes interviews qu’il a accordées, "Poupou" se montre humble et touchant.

"Le public avait les yeux sur moi"

Endurant dans l’effort, comme sur les images où il s’exhorte à continuer, Raymond Poulidor a toujours gardé les pieds sur terre et fait preuve de lucidité. "J’ai certainement eu beaucoup d’ennemis parmi mes adversaires, car c’était normal. Même lorsque je ne gagnais pas de courses, le public avait les yeux sur moi. Il m’est arrivé d’être gêné pour cela", confiait-il, visiblement embarrassé, à la caméra. "Si je finis deuxième, on n’y prêtera peut-être guère attention. On dira : 'C’est une place à laquelle il est habitué.'", expliquait-il encore.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jacques Anquetil, vainqueur du Tour de France 1964, et son dauphin, Raymond Poulidor (à dr.) effectuent un tour d\'honneur sur le vélodrome du Parc des Princes, à Paris, le 14 juillet 1964.
Jacques Anquetil, vainqueur du Tour de France 1964, et son dauphin, Raymond Poulidor (à dr.) effectuent un tour d'honneur sur le vélodrome du Parc des Princes, à Paris, le 14 juillet 1964. (STAFF / AFP)