Raymond Poulidor, le meilleur de "Poupou"

Raymond Poulidor, alias "Poupou", est mort mercredi 13 novembre. Tout au long des années, l’ancien cycliste a gardé sa place dans le cœur des Français.

Franceinfo

Mercredi 13 novembre, l’ancien cycliste est décédé à l’âge de 83 ans. Celui que l’on surnommait “Poupou” est resté le chouchou des Français, pendant toute sa carrière. “J’ai certainement eu beaucoup d’ennemis parmi mes adversaires car c’était normal. Même quand je ne gagnais pas des courses, le public avait ses yeux sur moi. Il m’est arrivé d’être gêné pour mes adversaires”, confiait le Français.

“Habitué à la seconde place”

Jamais vainqueur du Tour de France, jamais porteur du maillot jaune, Raymond Poulidor était un géant du vélo français, le rival majeur de Jacques Anquetil, lui 5 fois vainqueur du Tour de France. “Jacques était timide, on évitait de se rencontrer quand on était dans le même hôtel. Un rentrait par la porte principale, l’autre par la porte de secours. L’amitié est venue de nous deux, quand on a arrêté notre carrière”, expliquait encore Raymond Poulidor. "Si je finis deuxième, on n’y prêtera peut-être guère attention. On dira : 'c’est une place à laquelle il est habitué'", expliquait-il encore.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'actrice et chanteuse Betty Mars embrasse un Raymond Poulidor victorieux, à l\'arrivée du Grand Prix du Midi Libre à Nîmes (Gard), le 17 juin 1973.
L'actrice et chanteuse Betty Mars embrasse un Raymond Poulidor victorieux, à l'arrivée du Grand Prix du Midi Libre à Nîmes (Gard), le 17 juin 1973. (AFP)