Pistes cyclables : la route est encore longue

L'État débloque une enveloppe de 350 millions d'euros sur sept ans pour inciter les Français à faire du vélo. Le Premier ministre et le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, sont à Angers (Maine-et-Loire) vendredi 14 septembre pour présenter les 25 mesures du plan.

Voir la vidéo
France 3

Vendredi 14 septembre, le Premier ministre et le ministre de la Transition écologique et solidaire sont à Angers (Maine-et-Loire) pour présenter les 25 mesures du plan vélo. À Amiens (Somme), cela fait dix ans que les habitants ont accès à un service de location de vélo municipal et depuis peu, on trouve même des vélos électriques. Pourtant en 2016, le président de l'agglomération semblait peu conquis. Depuis, les temps ont changé et les aménagements cyclables se multiplient. 11 kilomètres de pistes ont été créés cette année à l'occasion de la rénovation des couloirs de bus.

"On n'a plus le temps d'attendre que les mentalités changent"

Mais question sécurité, tout n'est pas encore réglé. Amiens est un des plus mauvais élèves selon un sondage réalisé en 2017. Jean-Pierre Tétu, le président de Véloxygène a attaqué l'agglomération avec son association pour ces insuffisances en matière de transports propres. "On n'a plus le temps d'attendre que les mentalités changent", déclare-t-il. À Amiens, le vélo n'est pas une priorité, mais sous la pression l'agglomération passera peut-être à la vitesse supérieure.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans son plan vélo, le gouvernement souhaite notamment augmenter le nombre de pistes cyclables.
Dans son plan vélo, le gouvernement souhaite notamment augmenter le nombre de pistes cyclables. (FREDERIC CHARMEUX / MAXPPP)