Tour de France : Initialement 2e à Poitiers, Peter Sagan déclassé

Deuxième coureur à avoir coupé la ligne d'arrivée à Poitiers ce mercredi lors de la 11e étape du Tour de France 2020, Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) a finalement été déclassé par le jury. Le Slovaque est sanctionné pour avoir volontairement bousculé Wout van Aert (Jumbo-Visma) le long des barrières pour se faire de la place.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
A gauche sur la photo, Peter Sagan s'est frayé un chemin le long des barrières en bousculant Wout van Aert. (THIBAULT CAMUS / POOL)

Il n'avait jamais été aussi fort depuis le début du Tour de France 2020. Systématiquement battu (et largement) lors des cinq premières arrivées au sprint, Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) a franchi la ligne d'arrivée de la 11e étape à Poitiers en 2e position, à un souffle du vainqueur du jour Caleb Ewan (Lotto Soudal). Mais le jury a décidé après examen de déclasser le Slovaque. En cause, une manoeuvre jugée illicite dans l'emballage final.

Le maillot vert s'échappe

Lancé à pleine vitesse, le triple champion du monde a bousculé volontairement Wout van Aert (Jumbo-Visma) le long des barrières sur la droite de la route pour se frayer un chemin. Le geste n'a pas fait tomber le Belge, mais ce dernier s'est fait une frayeur et a d'ailleurs asséné un doigt d'honneur au Slovaque juste après le passage sur la ligne. Il sera donc finalement réintégré au podium de l'étape.

Pour Peter Sagan, au-delà du classement du jour, la sanction est un coup terrible dans sa lutte pour le maillot vert. Le coureur de la Bora-Hansgrohe reste 2e au classement par points, mais il accuse maintenant 68 points de retard sur Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) qui, lui, récupère la 2e place justement à Poitiers. Pour se rassurer, le Slovaque pourra se dire qu'il échappe à une disqualification comme cela avait été le cas à Vittel en 2017, lors de son altercation avec Mark Cavendish.

"Peter a touché Van Aert plus fort que ce qu'il aurait souhaité", a réagi le directeur sportif Enrico Poitschke à propos du passage en force du Slovaque aux dépens du Belge Wout Van Aert dans les derniers mètres. "J'avais la vitesse aujourd'hui dans le sprint", a brièvement commenté Sagan. "J'ai essayé d'aller du côté droit. J'ai dépassé facilement un coureur mais ensuite c'est devenu vraiment étroit. J'ai dû bouger pour éviter les barrières. Mon déclassement me coûte beaucoup de points mais je n'ai toujours pas abandonné le combat pour le maillot vert".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peter Sagan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.