Vidéo Paris-Roubaix : la première grosse chute collective à l'entrée du secteur pavé de Saint-Python provoque l'abandon d'Anthony Turgis

Publié Mis à jour
L'entrée du quatrième secteur fait des dégâts dans le groupe de tête. Sur un passage étroit, plusieurs coureurs se retrouvent sur les pavés, dont Anthony Turgis et Magnus Sheffield. Niki Terpstra profite du moment de flottement pour filer en solitaire.
Article rédigé par
France Télévisions

Une chute a de nouveau relancé la course alors que le second peloton se rapprochait du premier, dimanche.

Première grosse chute générale sur Paris-Roubaix. Alors que les pépins s'enchaînaient pour beaucoup avec des chutes pour Mads Pedersen, notamment, une crevaison pour Filippo Ganna, cette fois-ci, c'est une chute générale intervenue dans la deuxième partie du premier peloton qui a chamboulé le début de Paris-Roubaix, le 17 avril. Lorsque les hommes de tête entraient dans le secteur 27 de Saint-Python, une chute comprenant une dizaine de coureurs a complètement ralenti le groupe et changé la physionomie de la course.

Le deuxième peloton bloqué par les coureurs qui ont chûté

Au sol, on retrouvait - encore une fois - le malheureux Anthony Turgis, qui subit là sa troisième chute en trois courses de suite après le Tour des Flandres et l'Amstel Gold Race. Le coureur français a dû abandonner à la suite de cet événement, touché à l'épaule. Magnus Sheffield, récent vainqueur de la Flèche Brabançonne, figurait aussi parmi ces coureurs au sol. Derrière, le deuxième peloton où figuraient Mathieu van der Poel et Wout van Aert, notamment, a été bloqué par les hommes au sol et a perdu de précieuses secondes alors que la jonction était imminente. A l'avant, Niki Terpstra est parti seul juste après la chute dans le secteur de Saint-Python.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.