Cet article date de plus d'un an.

Paris-Roubaix : Elisa Longo Borghini remporte en solitaire la deuxième édition féminine de l'Enfer du Nord

La championne d'Italie, figure du peloton international depuis plusieurs années, succède samedi à sa coéquipière de la Trek-Segafredo Lizzie Deignan, victorieuse en 2021 de la première édition.

Article rédigé par franceinfo: sport - Louis Delvinquière
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
La championne d'Italie Elisa Longo Borghini savoure sa victoire sur Paris-Roubaix, le 16 avril 2022. (JEFF PACHOUD / AFP)

Une coureuse de l'équipe Trek-Segafredo seule en tête qui file vers la victoire. Cette deuxième édition féminine de Paris-Roubaix a rappelé un instant la première et la victoire de Lizzie Deignan l'an dernier. Mais cette fois, c'est sa coéquipière, la championne d'Italie Elisa Longo Borghini, qui était la plus forte. Partie dans le deuxième secteur pavé de Templeuve, la Piémontaise de 30 ans a résisté au retour de la surpuissante équipe SD Worx emmenée par une Lotte Kopecky encore en grande forme. Dans le sprint final sur le Vélodrome de Roubaix, c'est Lotte Kopecky qui a devancé Lucinda Brand (Trek-Segafredo) pour s'offrir la deuxième place du podium de l'Enfer du Nord.

Partie en solitaire à 33 km de l'arrivée, Elisa Longo Borghini a su résister au retour de ses poursuivantes pour remporter la deuxième édition du Paris-Roubaix féminin de l'histoire. Derrière l'Italienne, Lotte Kopecky et Lucinda Brand complètent le podium de la course.
Édition féminine 2022 : Elisa Longo Borghini s'offre un monument ! Partie en solitaire à 33 km de l'arrivée, Elisa Longo Borghini a su résister au retour de ses poursuivantes pour remporter la deuxième édition du Paris-Roubaix féminin de l'histoire. Derrière l'Italienne, Lotte Kopecky et Lucinda Brand complètent le podium de la course.

A noter la nouvelle belle performance de la formation FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope, par l'intermédiaire de Marta Cavalli. L'Italienne, vainqueure de l'Amstel Gold Race dimanche dernier, se classe cinquième malgré une crevaison en milieu de course. La première Française de la course est la pistarde Victoire Berteau (Cofidis), qui finit au 17e rang. Audrey Cordon-Ragot, huitième sur la première édition, est 27e.

La Trek-Segafredo plus forte

Lotte Kopecky a déclenché une attaque phénoménale à 54 km de l'arrivée dans le secteur d'Auchy-lez-Orchies, à Bersée. La Belge, survoltée, n'a pu être suivie que par une Marta Bastianelli à l'aise et par Lucinda Brand quelques instants plus tard. Mais après avoir été contrôlées par le peloton, ce trio d'échappées s'est fait reprendre dans le secteur de Templeuve et a subi l'attaque immédiate de la championne d'Italie, Elisa Longo Borghini. Au même moment, la championne du monde Elisa Balsamo apprenait sa disqualification au 37e km pour un bidon collé.

Alors que le trio de tête vient d'être repris par le peloton, la championne d'Italie décide d'accélérer et fait rapidement le trou. Elisa Longo Borghini se retrouve désormais seule à l'avant de la course.
Édition féminine 2022 : Elisa Longo Borghini passe à l'attaque Alors que le trio de tête vient d'être repris par le peloton, la championne d'Italie décide d'accélérer et fait rapidement le trou. Elisa Longo Borghini se retrouve désormais seule à l'avant de la course.

Mais à 26 km de l'arrivée, sur le secteur de Cysoing, à Bourghelles, les coureuses de la puissante formation SD Worx ont essayé de reprendre le contrôle de la course sous la houlette de Lotte Kopecky puis de Chantal Van den Broek-Blaak. Revenues à moins de dix secondes de la leadeuse, cet effort a été annihilé par le bon travail des deux coureuses de la formation Trek-Segafredo Ellen Van Dijk et Lucinda Brand, qui ont coupé les relais. Après un sprint final toujours rude dans le Vélodrome, ce sont les sprinteuses Lotte Kopecky et Lucinda Brand qui ont réglé la Suissesse Elisa Chabbey et Marta Cavalli, moins puissantes. 

Victorieuse de l'Enfer du Nord, Elisa Longo Borghini était bien la plus forte du peloton aujourd'hui. L'Italienne revient sur sa course après avoir levé les bras sur la ligne d'arrivée.
Édition féminine 2022 : la réaction d'Elisa Longo Borghini Victorieuse de l'Enfer du Nord, Elisa Longo Borghini était bien la plus forte du peloton aujourd'hui. L'Italienne revient sur sa course après avoir levé les bras sur la ligne d'arrivée.

Elisa Longo Borghini avait passé la ligne 23 secondes auparavant pour s'offrir une de ses plus belles victoires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.