Paris-Nice : triplé de la Jumbo-Visma, Christophe Laporte remporte la première étape devant Primoz Roglic et Wout Van Aert

Le Français s'est offert sa première victoire sur le circuit World Tour, dimanche, et s'empare du maillot jaune.

Article rédigé par
Maël Russeau - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Christophe Laporte, vainqueur à Mantes-la-Ville sur Paris-Nice, le 6 mars 2022. (FRANCK FIFE / AFP)

Tout ne s'est pas passé comme prévu pour les sprinters. Alors qu'on pensait que la première étape de cette 80e édition de Paris-Nice leur était promise, la Jumbo-Visma en a décidé autrement et c'est Christophe Laporte qui s'est imposé à Mantes-la-Ville, dimanche 6 mars, devant ses deux coéquipiers Primoz Roglic et Wout Van Aert.

Un coup de force mené à un peu plus de six kilomètres de l'arrivée dans la côte de Breuil-Bois-Robert, classée en troisième catégorie et pas forcément difficile sur le papier. Mais la Jumbo-Visma a distancé tout le monde en imprimant un train d'enfer pour permettre à trois de ses hommes de s'échapper et de ne plus jamais être rattrapés.

Victoire française pour la première étape de Paris-Nice 2022 ! Parti avec Wout van Aert et Primož Roglič, Christophe Laporte s'impose devant ses deux coéquipiers qui l'ont laissé passer la ligne devant eux. Enfin un premier succès en World Tour pour l'ex-sprinteur de la Cofidis, à 29 ans.

Avant ça, une échappée s'était formée dès le cinquième kilomètre avec Aimé De Gendt (Intermarché-Wanty-Gobert) et Matthew Holmes (Lotto-Soudal). Avec une avance maximale d'un peu plus de trois minutes, les fuyards n'ont jamais réussi à prendre le large et se sont fait rattraper à plus de 70 kilomètres de l'arrivée.

La Jumbo-Visma a tout fait exploser

De quoi donner des idées à ceux qui avaient manqué le coche en fin de matinée. Frederik Frison (Lotto-Soudal) a tenté sa chance seul à 46 kilomètres de l'arrivée avant d'être rejoint par Yevgeniy Fedorov (Astana Qazaqstan Team) et Alexis Gougeard (B&B Hôtels-KTM). Une échapée une nouvelle fois rattrapée à 12 kilomètres de l'arrivée par le peloton mené par la Jumbo-Visma, qui a tenté la bordure en accélérant sur le plat et a créé des cassures, mais les favoris ont réussi à s'accrocher.

La formation de Primoz Roglic a ensuite continué à appuyer et a fait exploser le peloton dans la côte de Breuil-Bois-Robert. Trois Jaune et Noir se sont échappés et ont pris une bonne vingtaine de secondes d'avance. Wout Van Aert et Primoz Roglic ont ensuite laissé la victoire à Christophe Laporte, grand artisan de ce coup de force. Au jeu des bonifications, le Slovène compte donc 28 secondes d'avance sur le reste des favoris et frappe un grand coup sur cette 80e édition de Paris-Nice.

Quel final ! L'équipe Jumbo-Visma durcit la course dans la dernière ascension de la Côte de Breuil-Bois-Robert : Wout van Aert, Primož Roglič et Christophe Laporte partent à trois et vont se jouer la victoire finale.

Une étape également marquée par le premier abandon dans cette Course au soleil avec la chute de Félix Großsschartner, le coureur de la Bora-Hansgroe et coéquipier du double tenant du titre Maximilian Schachmann. Un coup dur pour l'Allemand dans sa quête d'un nouveau titre sur Paris-Nice.

Très heureux après sa première victoire en World Tour, Christophe Laporte (Jumbo-Visma) a remercié ses coéquipiers à l'arrivée. Il se sent parfaitement intégré dans sa nouvelle équipe

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Paris-Nice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.