Cet article date de plus de sept ans.

Nacer Bouhanni jette l'éponge

Même s'il a tout fait pour repousser son abandon, le sprinteur français Nacer Bouhanni (FDJ.fr), trop affaibli pour continuer, a renoncé à 90 kilomètres de l'arrivée de la 6e étape du Tour.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Il fallait s'y attendre. Malade (problèmes gastriques) et blessé (jambe gauche, épaule droite) suite à une chute dans le sprint final à Marseille, mercredi, Nacer Bouhanni n'ira pas au bout du centième Tour de France. Trop faible pour suivre l'allure du peloton, gêné par de fortes bourrasques de vent, le Français n'a pu garder le contact.

Irrémédiablement lâché, il a vite pris 5 minutes de retard sur les 192 coureurs alignés au départ de la sixième étape de la Grande Boucle. Dépassé par les véhicules de tous les directeurs sportifs, suivi seulement par la voiture-balai, le sprinteur a logiquement abdiqué.

173e du classement général ce matin, Nacer Bouhanni pointait déjà à 35 minutes du Maillot Jaune, Simon Gerrans. Déjà lâché lors des premières étapes en Corse, le Spinalien a enchaîné les mésaventures : ce matin, malgré son état de forme, il était réveillé à 6h30 pour un contrôle anti-dopage. Âgé de 22 ans, il participait à son premier Tour de France.

Vidéo : L'abandon de Nacer Bouhanni

Voir la vidéo-->Voir la video

 

Vidéo: Bouhanni explique son abandon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.