Les apports du vélo en ville

France 3 a enquêté sur l'intérêt pour la santé de faire du vélo en ville. Les apports seraient plus importants que les risques liés à la pollution.

FRANCE 3

Jean-François Toussaint ne lâche jamais son vélo. Ce médecin du sport est un inconditionnel du deux-roues, qu'il utilise quotidiennement, à raison d'au moins 20km par jour, sur Paris et en banlieue. "Il y a des risques, mais ça vaut tellement mieux de prendre des risques de temps en temps, pour l'ensemble des bénéfices qu'on va en tirer", estime-t-il. 

Meilleure condition physique 

Une étude réalisée dans plusieurs grandes villes européennes conclut qu'abandonner sa voiture pour passer au vélo permet de gagner en condition physique, de réduire le risque de maladies cardio-vasculaires ou de certains cancers. Si les principaux dangers en centre-ville sont les accidents de la circulation et la pollution, ils seraient 10 fois inférieurs aux avantages sanitaires de cette activité. Mieux vaut néanmoins éviter de pédaler lors des périodes de pic de pollution.

Le JT
Les autres sujets du JT
Comme les transports en commun, les Velib\' ont été rendus gratuits pour limiter la circulation automobiles. 
Comme les transports en commun, les Velib' ont été rendus gratuits pour limiter la circulation automobiles.  ( MAXPPP)