Cet article date de plus de six ans.

Tour de France : Lance Armstrong participera à deux étapes pour une association caritative

L'Américain, condamné à rendre ses sept maillots jaunes pour dopage, courra deux étapes lors de l'opération Le Tour, un jour avant la véritable course, pour une campagne de lutte contre le cancer.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le champion de cyclisme Lance Armstrong attend le début du Tour de Cape Argus, au Cap (Afrique du Sud), le 14 mars 2010. (MIKE HUTCHINGS / REUTERS)

Lance Armstrong de retour sur le Tour de France. L'Américain, condamné par l'Union cycliste internationale à rendre ses sept maillots jaunes en 2012, participera à deux étapes de la compétition pour l'opération Le Tour, un jour avant la véritable course. Il s'agit de faire chaque étape du tour la veille du peloton dans le cadre d'une campagne de lutte contre le cancer organisée par l'association Cure Leukaemia, rapporte RMC Sport lundi 29 juin. Cette opération fait partie de l'organisation du Tour.

L'ancien vainqueur du Tour de France remontera à vélo lors de la 13e étape du Tour, un jour avant, entre Muret (Haute-Garonne) et Rodez (Aveyron), le 16 juillet. Il participera ensuite à la 14e étape, qui reliera Rodez et Mende (Lozère) le 17 juillet. 

Des gains consacrés à la recherche contre la leucémie

L'assocation Cure Leukaemia, créée par l'ancien footballeur Geoff Thomas, espère remporter plus d'un million et demi d'euros avec cette opération, précise le Huffington Post. Les gains seront entièrement reversés à la recherche contre la leucémie.

Lance Armstrong a été destitué et banni du cyclisme après avoir été reconnu coupable de dopage, le 22 octobre 2012. Le coureur américain avait d'abord nié les faits, avant de passer aux aveux lors d'une interview télévisée avec Oprah Winfrey, le 17 janvier 2013.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Lance Armstrong

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.