Cet article date de plus de quatre ans.

Giro : Tom Dumoulin en patron

Maillot rose, on s'attendait à voir Tom Dumoulin controler la course, pour contrer les attaques des favoris sur les pentes d'Oropa. Le leader de Sunweb a finalement pris ses responsabilités, au point de remporter l'étape devant Ilnur Zakarin. Nairo Quintana a bien tenté d'attaquer, mais le maillot rose était trop fort. La mauvaise opération du jour et pour Bauke Mollema et Bob Jungels, et dans une moindre mesure Thibaut Pinot et Vicenzo Nibali, qui perdent du temps sur le leader.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Tom Dumoulin s'est imposé en patron à Oropa.  (LUK BENIES / AFP)

Tom Dumoulin était en démonstration. Revenu sur un Nairo Quintana qui avait tenté de l'attaquer, le maillot rose néerlandais s'est chargé de revenir, avant de le déposer dans les derniers hectomètres pour l'emporter, sur les pentes d'Oropa. Comme sur le Blockhaus, le Colombien a un temps semblé être le plus facile, parti tout seul pour reprendre des secondes à Tom Dumoulin.

Sans s'affoler, le Néerlandais a gardé son adversaire à portée de vue, à la tête d'un groupe avec Yates, Zakarin, Nibali et Landa. En position de contre la montre, Dumoulin s'est chargé de ramener tout le monde, tout en rappelant à ses adversaires qu'il fallait compter sur lui pour la victoire finale, même s'il s'est lui même dit surpris de sa performance après l'arrivée.

Mollema éjecté du podium

Cette quatorzième étape, la plus courte de ce Giro (131 km), marquait le retour de la montagne, qui va rythmer toute la troisième semaine de course jusqu’à l’arrivée à Milan. Une étape chargée de symboles, avec un départ donné à Castellania, chez le Campionissimo Fausto Coppi, et une arrivée au sanctuaire d’Oropa, où Marco Pantani avait brillé en 1999.

Après une première demi-heure nerveuse et rapide, trois échappés ont finalement réussi à sortir, sans grands espoirs. Le peloton, mené par la FDJ, s’est chargé de garder à l’oeil le trio avant de le reprendre à 18km de l’arrivée, au pied de l’ascension. 

A l'arrivée, Dumoulin devance Ilnur Zakarin et Mikel Landa. Au général, la mauvaise opération est pour Bauke Mollema, éjecté du podium en compagnie de Bob Jungels. Arrivé à 35 secondes du vainqueur, Thibaut Pinot est désormais à 3'25 de Dumoulin, à la troisième place du général. Quintana reste deuxième, avec 2'47 de retard. 

Classement général

1. Tom Dumoulin (NED/Sunweb) 59h31:17.
2. Nairo Quintana (COL/MOV) à 2:47.
3. Thibaut Pinot (FRA/FDJ) 3:25.
4. Vincenzo Nibali (ITA/BAH) 3:40.
5. Ilnur Zakarin (RUS/KAT) 4:24.
6. Bauke Mollema (NED/TRE) 4:32.
7. Tanel Kangert (EST/AST) 4:55.
8. Domenico Pozzovivo (ITA/ALM) 4:59.
9. Bob Jungels (LUX/QST) 5:28.
10. Andrey Amador (CRC/MOV) 5:36.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Giro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.