Cet article date de plus d'un an.

Giro 2023 : Kaden Groves remporte au sprint la 5e étape, Remco Evenepoel et Primoz Roglic sont tombés

De nombreuses chutes ont émaillé les dix derniers kilomètres, mercredi, mais n'ont pas produit de bouleversement majeur au classement général, toujours dominé par Andreas Leknessund (DSM).
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Kaden Groves remporte la 5e étape du Giro le 10 mai 2023, à Salerne. (LUCA BETTINI / AFP)

Comme prévu, la 5e étape du Giro s'est terminée par un sprint massif. Et à ce petit jeu, Kaden Groves (Alpecin-Deceuninck) s'est montré le plus fort, mercredi 10 mai, devançant le porteur du maillot cyclamen Jonathan Milan (Bahrain-Victorious) et Mads Pedersen (Trek-Segafredo). L'Australien a remporté la deuxième victoire de sa carrière sur un grand tour après la 11e étape de la Vuelta la saison passée.

La fin de l'étape a été marquée par une succession de chutes qui ont emmené au sol les deux favoris à la victoire finale Remco Evenepoel (Soudal-Quick Step) et Primoz Roglic (Jumbo-Visma). Les deux coureurs ont pu franchir la ligne sans souci et seront crédités du même temps que le premier groupe, la dernière chute intervenant à moins de trois kilomètres de l'arrivée.

Sale journée pour le champion du monde

Pour Evenepoel, il s'agissait de la deuxième chute de la journée. La première, à 152 kilomètres de l'arrivée, avait déjà provoqué une frayeur. Celui qui a volontairement abandonné son maillot rose de leader la veille avait été percuté par le vélo de son coéquipier Pieter Serry, lui-même tombé à cause de la présence d'un chien dans le peloton. Après être resté au sol plus d'une minute, le Belge a éprouvé des difficultés à se relever et à donner les premiers coups de pédale, mais avait réintégré le groupe principal.

Thibaut Pinot a, de son côté, profité du faible rythme du début de l'étape pour renforcer son maillot bleu de meilleur grimpeur, s'échappant en début d'étape pour passer en tête de la première difficulté, avant de se relever. Puis, il a pris un point derrière l'échappée dans la deuxième côte répertoriée. Le Français affiche désormais 40 points dans ce classement, soit 14 de plus que son plus proche poursuivant, Amanuel Ghebreigzabhier (Trek-Segafredo).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.