Étape 8 : ce qu'il ne fallait pas manquer

Un Français gagne sur le Tour, des hôtesses heureuses d'embrasser le vainqueur, Pineau qui en a assez du temps. Voici notre résumé de cette huitième étape en images et tweets.

(Jojo le clown est sur le bord des routes tous les jours pour applaudir les coureurs © RF/BS)

L'homme du jour

Blel Kadri. Le coureur de la formation française AG2R a remporté une belle victoire d'étape à l'arrivée de la huitième étape dans les hauteurs de Gérardmer. Après une longue échappée, il a distancé ses compagnons pour s'imposer en solitaire. Blel Kadri signe la première victoire française de ce 101e Tour de France. Il a également été élu combatif de l'étape et récupère le maillot à pois de meilleur grimpeur.

À lire aussi  : le portrait de Blel Kadri, un garçon attachant

Le lieu du jour

Les hauteurs de Gérardmer, dans les Vosges, théâtre de la première victoire française de ce 101e Tour de France. Une victoire acquise dans des conditions difficiles avec le froid et la pluie au programme. Peu avant un orage a éclaté au dessus de la station de ski des Vosges.

(Les hauteurs de Gérardmer, arrivée de la huitième étape © RF/Blandine Costentin)

L'anecdote du jour

Une triste anecdote qui rappelle la nécessaire prudence sur les bords de la route du Tour à l'approche de la caravane et des coureurs. Un jeune spectateur a été blessé par un véhicule publicitaire. Un accident heureusement sans gravité. Les médecins du Tour lui sont rapidement venus en aide avant d'évacuer l'enfant en ambulance.

Le portrait du jour

Chloé et Elsa sont hôtesses sur le Tour de France. Parmi leurs missions, remettre le bouquet et le trophée au vainqueur de l'étape. Coup de chance pour elles, le vainqueur du jour est un Français, Blel Kadri, première victoire tricolore sur les routes du Tour cette année.

ÉTAPE 8 : portrait de Chloé et Elsa , hôtesses sur le Tour de France. Elles ont remis le trophée au vainqueur de l'étape, le Français Blel Kadri. "C'était un bon moment", explique Chloé. "On se fait toutes belles, on monte sur le podium et on fait la bise au vainqueur", racontent les deux jeunes femmes.

Le tweet du jour

Il est signé du Français Jérôme Pineau de l'équipe suisse IAM. Il en a ras le bol de la météo maussade. Au micro de France Bleu, il explique qu'il préférait "le Tour ancienne version, celui qui partait au mois de juillet et pas en mars ". Une réflexion qu'il a également twitté.