En attendant les aveux, la chute continue pour Lance Armstrong

A quelques heures de la diffusion de la première partie d'un entretien-confession à la télévision américaine, l'ancien cycliste pourrait voir son palmarès se réduire encore un peu plus. Après le retrait de ses titres du Tour de France par l'Union cycliste internationale, cette fois c'est le CIO qui lui demande de rendre sa médaille olympique.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Il y a encore quelques mois seulement, Lance Armstrong possédait l'un des plus beaux palmarès du cyclisme mondial. Mais depuis, l'ancienne idole du sport américain vit une véritable descente aux enfers, depuis la révélation par l'Agence américaine antidopage (Usada) de tricheries répétées tout au long de sa carrière.

Un palmarès qui s'allège

Dernière péripétie en date, donc, la perte probable de sa médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000. L'Américain avait fini troisième de l'épreuve de contre-la-montre, tout juste auréolé de sa deuxième victoire sur le Tour de France, épreuve qu'il remportera sept fois consécutives jusqu'en 2005.

Le Comité international olympique (CIO) a écrit directement à Lance Armstrong mercredi soir, a révélé le porte-parole de l'Américain Mark Adams. Une date plutôt tardive, après l'annonce en octobre dernier de la radiation à vie du Texan, qui avait perdu dans le même temps toutes ses victoires depuis le 1er août 1998. Mais le CIO a dû attendre la notification officielle de cette sanction le 6 décembre dernier, puis la fin des trois semaines légales dont disposait l'ancien cycliste pour faire appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Dernière étape : les aveux

Après des années de dénégations, malgré des accusations de nombreux anciens coéquipiers, Lance Armstrong a semble-t-il décidé de passer aux aveux.

C'est dans ce but qu'il a enregistré en début de semaine 2h30 d'entretien avec la présentatrice-vedette américaine Oprah Winfrey, habituée des confessions face caméra.

Vers 3 heures (heure française) vendredi matin, en direct, les téléspectateurs pourront assister à la diffusion de la première partie de l'entretien. Personne n'a vu cette émission, et pourtant, tout le monde en parle déjà, à commencer par le directeur du Tour de France Christian Prudhomme, qui s'exprimait en marge d'une conférence de presse jeudi :

"Qui aurait pu imaginer qu'il avouerait publiquement qu'il s'est dopé ? Cela va être quelque chose de très marquant mais je ne sais pas ce qu'il va dire."