Cet article date de plus de trois ans.

Dopage dans le cyclisme : Bernard Sainz, surnommé "docteur Mabuse", placé en garde à vue dans l'Orne

Bernard Sainz a été interpellé et placé en garde à vue dans l'Orne. L'homme avait été condamné, début septembre, pour incitation au dopage.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Bernard Sainz, le 4 juillet 2017. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Bernard Sainz, surnommé "docteur Mabuse", a été interpellé et placé en garde à vue dans l'Orne, dans une nouvelle affaire de dopage présumé, a appris franceinfo auprès des gendarmes lundi 20 novembre.

Il est soupçonné "d'exercice illégal de la médecine", "exercice illégal de la pharmacie", "incitation à l'usage de substances interdites aux sportifs dans le cadre d'une manifestation sportive", "aide à l'utilisation de substances interdites aux sportifs dans le cadre d'une manifestation sportive" et "complicité d'acquisition et de détention illicite de substances vénéneuses", a appris franceinfo de source judiciaire.

Une information judiciaire avait été ouverte à Paris, le 10 février 2016, après un reportage de l'émission "Cash Investigation" tourné l'an dernier. Le reportage le montrait en train de donner des protocoles de dopage à des cyclistes.

Condamné à 9 mois de prison ferme, début septembre, pour incitation au dopage

Bernard Sainz, 74 ans, a déjà été condamné à neuf mois de prison ferme et 20 000 euros d'amende, début septembre, à Caen pour incitation au dopage dans le monde du cyclisme amateur et semi-professionnel. Le naturopathe a aussi été condamné pour exercice illégal de la médecine.

La Section de recherches de Caen et l'OCLAESP (Office centrale de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique) sont en charge de l'enquête.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.