Cyclisme : les Belges en pincent pour le Tour

Le Tour de France a passé deux belles journées en Belgique, avec un véritable engouement populaire, encore présent à Binche (Belgique), lors du départ de la 3e étape, lundi 8 juillet.

FRANCE 3

Binche, en Belgique, est une cité médiévale et carnavalesque. C'est une ville bien connue des frères Lefèvre, deux anciens coureurs professionnels. Les ex-coursiers sont désormais chauffeurs sur le Tour de France. Leurs parents vont se fondre dans l'ambiance de cette troisième étape, lundi 8 juillet. Le folklore est bien là. Parmi le public, deux fans, originaires de Maubeuge (Nord) sont grimés en gendarmes de Saint-Tropez (Var).

"Personne ne travaille aujourd'hui"

"C'est le Tour de France, c'est la base. On est chez nous", expliquent-ils, hilares. Le public belge va dire au revoir aux coureurs, étonné lui-même de cet engouement. "J'ai pensé qu'il valait mieux venir le lundi parce que c'est un jour de travail. Mais personne ne travaille aujourd'hui, je pense", rit un Belge, venu assister au spectacle. Les Belges profiteront encore des coureurs sur leurs routes pendant un quart d'heure, avant le retour en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Mike Teunissen (à droite) s\'impose d\'un boyau au sprint devant Peter Sagan (à gauche) à l\'arrivée de la 1re étape du Tour de France 2019, samedi 6 juillet 2019 à Bruxelles.
Mike Teunissen (à droite) s'impose d'un boyau au sprint devant Peter Sagan (à gauche) à l'arrivée de la 1re étape du Tour de France 2019, samedi 6 juillet 2019 à Bruxelles. (MARCO BERTORELLO / AFP)