Cyclisme : Juliette Labous sacrée sur la course en ligne des championnats de France pour la première fois de sa carrière

La coureuse de l'équipe DSM-Firmenich PostNL s'est imposée, samedi, sur la course en ligne des championnats de France, entre Avranches et Saint-Martin-de-Landelles. Elle décroche son premier maillot tricolore.
Article rédigé par Sasha Beckermann
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Juliette Labous remporte la course en ligne des championnats de France, le 22 juin 2024. (LOIC VENANCE / AFP)

C'est une victoire qui s'est décidée dans les derniers mètres de la course entre deux femmes. Et c'est finalement Juliette Labous (DSM-Firmenich PostNL) qui s'est imposée au sprint, samedi 22 juin, sur la course en ligne des championnats de France, entre Avranches et Saint-Martin-de-Landelles (125 kilomètres). La coureuse de 25 ans remporte son premier titre de championne de France devant l'armada FDJ-Suez, puisque Gladys Verhulst-Wild et Jade Wiel complètent le podium. De bon augure avant les Jeux de Paris pour lesquels Juliette Labous est sélectionnée

Et pourtant, à 20 kilomètres de l'arrivée, c'est Jade Wiel qui semblait bien partie pour s'imposer. Elle a compté jusqu'à cinquante secondes d'avance sur le peloton des favorites, mais, dans la dernière ascension de la montée de la Pigeonnière, les choses se sont accélérées. Juliette Labous et Gladys Verhulst-Wild sont revenues sur la tête de course, avant de lâcher Jade Wiel. La coureuse de DSM-Firmenich PostNL a patiemment attendu que sa compatriote lance le sprint, avant d'imposer sa fraîcheur et sa puissance. 

"C'est la première fois que j'ai couru juste, je ne me sentais pas très bien en début de course, et au fur et à mesure je me suis sentie bien mieux. Je suis vraiment trop contente, a confié la nouvelle championne de France au micro d'Eurosport. C'était une belle course. Avec le maillot bleu-blanc-rouge, ça va me donner les ailes. Les gros objectifs seront les Jeux olympiques et le Tour de France femmes, mais je ferai aussi le Giro."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.