Cyclisme : l'Italienne Elisa Balsamo met fin à la domination néerlandaise et s'empare du maillot arc-en-ciel

Après quatre titres consécutifs pour les Néerlandaises, Elisa Balsamo s'impose au sprint devant Marianne Vos. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Elisa Balsamo remporte la course en ligne des championnats du monde. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Alors que les Néerlandaises ont multiplié les attaques pour tenter de remporter la course en ligne des championnats du monde, c'est l'Italienne Elisa Balsamo (23 ans) qui s'impose au sprint devant Marianne Vos, à Louvain (Belgique), samedi 25 septembre. Championne du monde Espoirs en 2016, elle portera le maillot arc-en-ciel en 2022 et rapporte un troisième titre mondial à l'Italie cette semaine.

Après les sacres de Filippo Ganna dans le contre-la-montre et celui de Filippo Baroncini chez les Espoirs, la Squadra Azzurra fait une razzia sur les titres des championnats du monde de cyclisme. Elisa Balsamo a mis fin à quatre ans d’hégémonie néerlandaise sur la course en ligne féminine, en s’imposant à Louvain au terme de 157,7 kilomètres. 

Des attaques néerlandaises pas assez tranchantes

Sous le soleil belge, le peloton a longtemps été regroupé avant de se diviser en deux dans la deuxième montée du Smeysberg à 45 kilomètres de l’arrivée. Première piégée : la championne du monde 2020, Anna van der Breggen, qui ne remporte donc pas de quatrième titre mondial pour sa dernière course. À l’avant, la Française Aude Biannic a accéléré pour éclater le groupe d’une cinquantaine de coureuses, avant que d’autres attaques ne se succèdent. 

L’Espagnole Margarita Victoria Garcia Canellas a pris jusqu’à 30 secondes d’avance mais a été reprise par Annemiek van Vleuten, très à l’aise dans les bosses. Sa compatriote Ellen van Dijk a aussi tenté sa chance, sans parvenir à prendre le large. Finalement, c’est la doyenne des "Oranjes", Marianne Vos, qui semblait le plus en mesure de décrocher le titre, mais Elisa Balsamo a pu compter sur l’appui d’Elisa Borgo Longhini pour bien lancer son sprint et s’imposer. 

Championne du monde Espoirs en 2016, Balsamo est donc parvenue à piéger les Néerlandaises. Elle succède à Giorgia Bronzini, dernière italienne championne du monde de course en ligne en 2011.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.