Cet article date de plus de six ans.

Cinquième cas de dopage chez Astana

Un nouveau cas de dopage, le cinquième depuis début septembre chez Astana, a été découvert ce mercredi. Cette fois-ci, c'est le jeune Artur Fedosseyev (20 ans) qui a fait l'objet d'un contrôle positif aux stéroïdes, le 16 août dernier à l'occasion du Tour de l'Ain.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La formation Astana est dans la tourmente

Fedosseyev, qui s'était classé 15e du Tour de l'Ain, est le troisième membre de la formation continentale Astana à être positif à ces produits interdits, après Ilya Davidenok et Victor Okishev. Tous ont été suspendus provisoirement jusqu'au terme de la procédure disciplinaire.

Les trois coureurs appartiennent à la formation réserve d'Astana, l'équipe première qui évolue en première division (WorldTour) mais qui attend la décision de la commission des licences de l'UCI pour savoir si elle va disposer d'une nouvelle licence WorldTour. Deux coureurs de cette équipe élite, les frères Valentin et Maxim Iglinskiy, ont été contrôlés positifs à l'EPO cette saison, ce qui a amené l'UCI à demander à sa commission compétente "d'entreprendre une inspection complète de l'encadrement et de la politique antidopage" de la formation kazakhe.

Une décision concernant la présence ou non d'Astana dans le WorldTour 2015 est attendue prochainement. L'encadrement de l'équipe dirigée par Alexandre Vinokourov, champion olympique 2012, a été entendu le 6 novembre à Genève à ce sujet, quelques jours après l'annonce d'une collaboration étroite entre la Fédération kazakhe et le centre antidopage du pays (KazNADC) pour le suivi du passeport biologique des coureurs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.