Cet article date de plus de trois ans.

Coupe du monde 2018 : Zoom sur la Belgique

Favorite du groupe G, la Belgique, troisième nation au classement FIFA, devrait rallier sans trembler les huitièmes de finale aux côtés de l’Angleterre. Stoppés en quarts par l’Argentine en 2014, les Diables Rouges ne viseront rien de moins que le dernier carré cette année.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

► Retrouvez le guide la Coupe du monde 2018

• Ambitions : Intégrer le dernier carré

Restée sur un quart de finale perdu en 2014, la Belgique vise le dernier carré, un stade qu’elle n’a plus atteint depuis 1986. Menés par leurs stars De Bruyne et Hazard, les Diables Rouges vont devoir déjà écarter l’Angleterre pour s’éviter un périlleux huitième de finale.

• Le joueur à suivre

Maestro de la Belgique et de Manchester City, Kevin de Bruyne aura la lourde tâche d’animer l’attaque belge aux côtés d’Eden Hazard. Le meilleur passeur de Premier League (15 passes) est devenu un des meilleurs joueurs du monde sous les ordres de Pep Guardiola, depuis son arrivée en Angleterre en 2015.

• Classement FIFA

La Belgique est la 3e nation au classement FIFA derrière l’Allemagne et le Brésil. Son principal adversaire, l’Angleterre, est 13e, juste devant... la Tunisie, autre adversaire du groupe.

• Palmarès

Meilleur résultat en Coupe du monde : demi-finale (1986)
Meilleur résultat en championnat d’Europe : finale (1980)

• L’info en plus

Lors du Mondial 2014, la Belgique n’a jamais marqué avant la 70e minute. En phases de poules, Fellaini (70e) et Mertens (80e) évitent le pire face à l’Algérie (2-1), Divock Origi arrache la victoire face aux USA (1-0, 88’) avant que Vertonghen ne l’imite face à la Corée du Sud (1-0, 77e). En huitièmes, il faut attendre les prolongations pour que De Bruyne (93e) et Lukaku (105e) ne sauvent les Belges.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.