Cet article date de plus de cinq ans.

Corruption à la FIFA: deux Argentins assignés à résidence

La justice argentine a placé sous surveillance judiciaire deux hommes d'affaires soupçonnés d'avoir versé des pots-de-vin dans le cadre du scandale touchant la Fifa et le football mondial. Le juge Claudio Bonadio a levé l'assignation à résidence d'Hugo eet Mariano Jinkis, le père et le fils, mais ceux-ci sont sous une stricte surveillance juridique, en attendant la décision d'un tribunal fédéral argentin de les extrader ou pas vers les Etats-Unis, ont annoncé des sources judiciaire.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.

Les deux hommes ont refusé leur extradition vers les Etats-Unis, alors qu'un autre homme d'affaires argentin, Alejandro Burzaco, a accepté de rendre compte devant la justice américaine, engagée dans une procédure dans le cadre du scandale de corruption touchant la Fifa.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.