Cet article date de plus de neuf ans.

Chan assure, Amodio patine

Le Canadien Patrick Chan a pris la tête de l'épreuve masculine du trophée Bompard, sixième épreuve du Grand Prix ISU de patinage artistique, vendredi au Palais omnisports de Paris-Bercy. Malgré une chute, il totalise 84,16 points à l'issue du programme court, et devance le Chinois Nan Song et le Tchèque Miachal Brezina. Le Français Florent Amodio, décevant et lui-même déçu, n'est que 5e.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

Après avoir chuté d'entrée de jeu sur son quadruple saut, Patrick Chan n'a pas douté dans son  programme. Il a réussi à se relever et se reconcentrer pour réalise un excellent triple axel qui lui a permis de marqué des points. "Dans l'ensemble, le programme était bon, mais je ferai mieux la prochaine fois", s'amusait le Canadien à l'issue de son passage. Il n'empêche qu'il a pris une sérieuse option sur la victoire finale dans cette compétition, lui qui a déjà remporté un Grand Prix cette saison, le Skate Canada.

De son côté, Florent Amodio, très attendu par le public français, a déçu tant par sa prestation que par son classement. Venu se racheter au Trophée Bompard après un mauvais début de saison il n'a pu faire mieux que cinquième.  Amodio, qui a pris "une grosse claque", selon ses propres termes au Skate  America il y a un mois (9e), a édulcoré son programme court à Paris en retirant  la plus grosse difficulté technique, le quadruple saut.

Sur un thème très jazzy, le Français de 21 ans a livré un programme propre  jusqu'à une pirouette avortée, qui l'empêche de terminer dans les 3 premiers du  classement. Il a totalisé 71,42 points. "En termes de score, c'est loin de ce que je peux faire mais je me suis  avant tout retrouvé. Mentalement, ça revient comme avant", a commenté Amodio, déçu certes, mais qui affirme qu'il a retrouvé de l'envie après avoir perdu le goût de la compétition. Toutefois, s'il ne durcit pas son programme, en n'y intégrant des difficultés susceptibles de lui donner des points, il ne pourra guère rivaliser avec les favoris. 

Chez les dames, la première Française est Maé Bérénice Méité, seulement 6e  (50,49), à 12 points de la leader, la toute jeune Russe Elizaveta Tuktamisheva  (62,04), 14 ans et vice-championne du monde junior.

Pas de surprise en danse sur glace, les champions olympiques canadiens Tessa Virtue et Scott Moir se sont installés aux commandes de la compétition, devant les Français Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat, vainqueur l'année passée à Bercy, et qui ont confirmé qu'ils allaient encore sérieusement s'accrocher pour obtenir un podium.

Classements après la première journée

Messieurs
1. Patrick Chan (CAN)   84,16 pts
2. Nan Song (CHN)        76,53
3. Michal Brezina (CZE) 74,32
4. Adam Rippon (USA)  72,96
5. Florent Amodio (FRA)  71,42
6. Kevin Reynolds (CAN) 65,56
7. Nobunari Oda (JPN)     62,95
8. Alexander Majorov (SWE)  62,12
9. Romain Ponsart (FRA)  50,03
10. Chafik Besseghier (FRA)  46,43

 Dames
1. Elizaveta Tuktamisheva (RUS)   62,04
 2. Carolina Kostner (ITA)   59,70
 3. Alissa Czisny (USA)      57,25
 4. Kanako Murakami (JPN)   55,77
 5. Viktoria Helgesson (SWE)   54,16
 6. Maé Bérénice Méité (FRA) 50,49
 7. Sonia Lafuente (ESP)  49,51
 8. Yretha Silete (FRA)  48,25

 Couples
 1. Tatiana Volosozhar/Maxim Trankov (RUS) 63,69
 2. Meagan Duhame/Eric Radford (CAN)    61,06
 3. Vera Bazarova/Yuri Larionov (RUS)   59,06
 4. Amanda Evora/Mark Ladwig (USA)     57,69
 5. Jessica Dube/Sebastien Wolfe (CAN)   53,24
 6. Huibo Dong/Yiming Wu (CHN)    49,27
 7. Ksenia Stolbova/Fedor Klimov (RUS)  48,81
 8. Vanessa James/Morgan Ciprès (FRA)   44,86

  Danse
 1. Tessa Virtue/Scott Moir (CAN)    71,18
 2. Nathalie Péchalat/Fabian Bourzat (FRA)  66,52
 3. Anna Cappellini/Luca Lanotte (ITA)   64,62
 4. Elena Ilinykh/Nikita Katsalapov (RUS)  58,17
 5. Madison Chock/Evan Bates (USA)  52,01
 6. Xintong Huang/Xun Zheng (CHN)   50,71
 7. Kristina Gorshkova/ Vitali Butikov (RUS)  48,77
 8. Sara Hurtado/Adria Diaz (ESP)   45,71      

Voir la video

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.