Judo : la Française Clarisse Agbegnenou décroche son quatrième titre mondial chez les moins de 63 kg

La Rennaise a battu Miku Tashiro au bout d'une finale exceptionnelle aux Mondiaux de Tokyo.

La Française Clarisse Agbegnenou lors d\'un combat de la Néerlandaise Juul Franssen, lors des Mondiaux de judo à Tokyo (Japon), le 28 août 2019.
La Française Clarisse Agbegnenou lors d'un combat de la Néerlandaise Juul Franssen, lors des Mondiaux de judo à Tokyo (Japon), le 28 août 2019. (ATSUSHI TAKETAZU / YOMIURI / AFP)

La judoka française Clarisse Agbegnenou a été sacrée championne du monde chez les moins de 63 kg, mercredi 28 août, à Tokyo (Japon). Elle a battu la Japonaise Miku Tashiro, au bout d'un combat exceptionnel de plus de 13 minutes conclu au golden score. "Ça a été très très dur, a réagi Clarisse Agbegnenou au micro de la chaîne L'Equipe. Je suis tellement contente de l'avoir fait. Je l'ai fait avec mes tripes, au bout du bout." La Rennaise a ajouté qu'elle était "fière" d'avoir été "tenace" durant cette finale.

A 26 ans, Clarisse Agbegnenou devient la Française la plus titrée de l'histoire des Mondiaux de judo. Elle a remporté quatre fois cette compétition, soit une de plus que Lucie Décosse, Gévrise Emane et Brigitte Deydier (toutes trois couronnées trois fois). Clarisse Abgnenou avait déjà été sacrée aux Mondiaux en 2014, 2017 et 2018. "Je n'aurais pas imaginé, en commençant le judo, que j'allais gagner quatre fois, a-t-elle déclaré sur la chaîne L'Equipe. Je l'ai fait, j'ai aussi ouvert le compteur pour la France, j'espère qu'il y en aura d'autres derrière." La vice-championne olympique aux JO de Rio et quadruple championne d'Europe, numéro 1 mondiale dans sa catégorie, est invaincue depuis vingt mois. Elle semble idéalement lancée vers les prochains Jeux olympiques, qui auront lieu à Tokyo à l'été 2020.