Cet article date de plus de dix ans.

Carton rouge pour la Bosnie

Comme attendu, la fédération bosnienne de football (NSBIH) a été suspendue ce vendredi "jusqu'à nouvel ordre" par la Fifa et l'UEFA. Les deux plus grandes instances du football mondial reprochent à la NSBIH de ne pas s'être mis en conformité avec leurs recommandations, et notamment celle qui stipule la gouvernance par un seul président.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
carton rouge arbitre pretexte (JACQUES DEMARTHON / AFP)

La présidence tripartite composée de ses membres croate, musulman et serbe, ne correspond pas aux règlements de la Fifa et de l'UEFA, à l'image de l'Etat bosnien. "L'équipe représentative et les clubs affiliés de la NSBIH ne sont plus en  droit de prendre part aux compétitions internationales à compter du 1er avril  2011, et ce jusqu'à ce que le problème susmentionné soit résolu", écrivent conjointement la Fédération internationale de football et l'Union européenne de football.

"Cette décision a été jugée nécessaire en raison du refus de l'assemblée générale de la NSBIH d'adopter des statuts conformes aux recommandations de la Fifa et de l'UEFA", indique le communiqué. "Les comités exécutifs de la Fifa (du 28 octobre 2010) et de l'UEFA (du 4  octobre 2010) avaient demandé à la NSBIH d'adopter les statuts, conformément  aux exigences minimales de la Fifa et de l'UEFA, au plus tard le 31 mars 2011,  sans quoi la NSBIH serait automatiquement suspendue", poursuit le communiqué.

Cette décision concerne directement l''équipe de France qui se trouve dans le même groupe D des éliminatoires de l'Euro 2012... Pour le moment, la Bosnie n'est pas officiellement exclue de la compétition, car la situation pourrait, comme le précise les deux instances, encore évoluer d'ici juin, date de la reprise des matches de qualification (le 3 juin face à la Roumanie).

La veille de cette décision, le membre musulman de la présidence bosnienne, Bakir Izetbegovic, avait demandé à Joseph Blatter, président de la Fifa, et à Michel Platini, président de l'UEFA, qu'une "solution adéquate" soit trouvée pour la Bosnie. "(...) J'exprime ma conviction sincère que vous trouverez une solution adéquate pour mettre en place en Bosnie une organisation de football de meilleure qualité et pour permettre à la  sélection bosnienne et à nos clubs de continuer à participer à des compétitions  européennes", avait écrit M. Izetbegovic.

Le communiqué sur le site de la Fifa

Les statuts de la Fifa (document PDF)

Le site officiel de la NSBIH

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.