Cet article date de plus de trois ans.

Tony Yoka devant l'AFLD le 20 juin

Le 12 décembre dernier, Tony Yoka était suspendu un an avec sursis par la Fédération française de boxe pour trois défauts de localisation lors de contrôles anti-dopage. Une sanction qui ne convient pas à l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) qui a convoqué le boxeur français le 20 juin prochain selon nos confrères de L'Equipe.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Tony Yoka

La première date de la convocation de Yoka était fixée au 7 juin mais le clan Yoka a souhaité la repousser, ce que l'AFLD a accepté. Tony Yoka devra s'expliquer pour trois "no-shows" lors de contrôle anti-dopage. Selon L'Equipe, l'AFLD s'est saisie de son cas parce que le sursis n'existe pas dans les règlements disciplinaires. Tony Yoka risque entre un et deux ans de suspension.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tony Yoka

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.