Boxe : Tony Yoka, prêt à croquer une carrière professionnelle, signe une exclu avec Canal+

Canal+ a signé un contrat d'exclusivité pour quatre ans avec le boxeur français Tony Yoka, médaillé d'or aux JO de Rio, a annoncé mercredi la chaîne cryptée. Un premier combat professionnel est attendu en mai.  

Le boxeur français Tony Yoka, médaillé d\'or aux jeux Olympiques de Rio en 2016, annonce un premier combat mi-mai, en exclusivité sur Canal+.
Le boxeur français Tony Yoka, médaillé d'or aux jeux Olympiques de Rio en 2016, annonce un premier combat mi-mai, en exclusivité sur Canal+. (VALDRIN XHEMAJ / EPA)

Le boxeur français Tony Yoka sur un ring professionnel : l'affiche est prévue en mai prochain et en France. L'adversaire du champion olympique de Rio en 2016 n'est pas encore choisi, mais l'organisation de la carrière du boxeur se précise. Il a signé mercredi 18 janvier un contrat d'exclusivité sur quatre ans avec Canal+ pour la diffusion de ses combats.

Une nouvelle équipe autour du boxeur

Depuis son titre olympique, Yoka suscite beaucoup d'espoir et affiche de belles ambitions. Pour autant, le champion ne veut pas brûler les étapes. "Je vois grand, très grand donc je veux être reconnu mondialement, mais j'ai à cœur de commencer ici", déclare-t-il. Le champion vient de choisir le diffuseur de ses futurs combats, son promoteur et son entraîneur pour les quatre prochaines années. Tony Yoka précise que son nouvel entourage ne lui impose "ni contrainte, ni obligation"

Le grand rendez-vous de mai 2017 ne sera pas le tout premier combat professionnel de Tony Yoka, puisqu'il a déjà effectué quelques rounds en 2016, avant les Jeux Olympiques, mais la date marquera le véritable lancement de sa carrière chez les pro. Avant l'affiche, le boxeur va prendre la direction des Etats-Unis et de San Francisco pour se préparer. C'est le revers de sa notoriété : "Depuis les JO, c'est devenu un peu compliqué de se balader à Paris." 

L'ambition d'un titre mondial

Tony Yoka, meilleur des super-lourds à Rio, se donne quatre à cinq ans pour arriver à son but ultime : le titre de champion du monde. De tous les palmarès, c’est de la ceinture WBC dont il rêve le plus. Le champion est conscient d'être plus que jamais le porte-drapeau et la tête d'affiche de la boxe tricolore, surtout depuis que Brahim Asloum ou Jean-Marc Mormeck ont pris leur retraite.

L'avenir du boxeur ne s'écrira pas que sur les rings. Tony Yoka et sa compagne Estelle Mossely, boxeuse et championne olympique comme lui, préparent avec Cyril Hanouna, dont ils sont proches, une émission de télévision prévue pour 2018.

Boxe : Tony Yoka, prêt à croquer une carrière professionnelle, signe une exclu avec Canal+ - un reportage de Sébastien Hazard
--'--
--'--