Cet article date de plus de neuf ans.

Parker et Lin, hommes du jour

Tony Parker, après une petite baisse de régime de deux matches, est reparti de plus belle en NBA lors du succès de San Antonio à Toronto (113-106), le 9e consécutif des Spurs. L'autre homme du jour a une nouvelle fois été Jeremy Lin qui a conduit les Knicks à la victoire à Sacramento (100-85). La surprise de la soirée est venue de Boston, où les Celtics se sont inclinés 98-88 à domicile face aux Pistons.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

A dix jours du All Star Game, ce match des étoiles qu'il jouera pour la  quatrième fois de sa carrière, +TP+ a inscrit 34 points et fait 14 passes  décisives contre les Raptors, pas loin de sa meilleure performance en carrière  (17 passes décisives), qui date du 23 janvier contre La Nouvelle-Orléans. Le meneur de jeu français des Spurs est intenable depuis le début du mois  de février avec 25,2 points et 7,6 passes décisives de moyenne par match. A Toronto, Parker a notamment converti ses 12 lancers francs, dont 8 dans  les trois dernières minutes de jeu pour permettre à San Antonio de maintenir  tranquillement son avance de quelques points. Il a marqué 12 points dans le  dernier quart temps et a shooté à 48% de réussite (11 sur 23). Avec la défaite inattendue (96-95) d'Oklahoma City chez les Houston Rockets, les Spurs se rapprochent de la première place de la Conférence Ouest. 

La journée a également été marquée par la confirmation du talent de Jeremy Lin. Dans sa fulgurante ascension entamée début février, le jeune meneur d'origine taïwanaise avait toujours inscrit au moins 20 points à chacun des six derniers matches, pour autant de victoires. Cette fois il s'est contenté de prendre six tirs, pour 10 points inscrits, mais il a régalé le public du Madison Square Garden de quelques passes spectaculaires déclenchant des grondements de satisfaction dans les travées combles de l'enceinte new-yorkaise. 13 passes décisives au total   

Avec 30 points et 17 rebonds, Josh Smith a contribué victorieusement au déplacement d'Atlanta à Phoenix (99-101). A Boston, les 35 points d'un autre meneur de talent, Rajon Rondo, n'ont pas suffi pour éviter la déconvenue des Celtics, dominés (98-88) par les Pistons de Detroit.. 

Nicolas Batum et Portland sont allés chercher une précieuse victoire à  l'extérieur en battant Golden State (93-91) avec un bon apport dans tous les  secteurs de jeu de l'ancien Manceau. Batum, qui sortait d'une prestation à 33  points (record en carrière égalé) face à Washington, a inscrit 17 points, pris  4 rebonds, fait 3 passes décisives, réalisé 2 interceptions et fait 2 contres. Il s'est aussi distingué en étant à la concrétisation avec un smash à deux  mains d'un +alley-oop+ initié par Marcus Camby à trois minutes de la fin.

Boris Diaw a de son côté frôlé le double double en inscrivant 14 points et  en prenant 9 rebonds lors de la défaite de Charlotte à Minnesota (102-90), la  16e d'affilée des Bobcats, qui s'enfoncent encore plus dans la médiocrité.

Résultats de la nuit  

Milwaukee-New Orelans 89-92
Phoenix-Atlanta 99-101
Boston-Detroit 88-98
Cleveland-Indiana 98-87
Golden State-Portland 91-93
New York Knicks-Sacramento  100-85
Orlando-Philadelphie 103-87
Los Angeles Clippers-Washington 102-84
Dallas-Denver 102-84
Toronto- San Antonio 106-113
New Jersey-Memphis 1000-105
Houston- Olkahoma 96-95
Minnesota-Charlotte 102-90 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Basket

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.