NBA : les Milwaukee Bucks affronteront les Phoenix pour leur première finale depuis 1974

Les Milwaukee Bucks se sont qualifiés pour la finale NBA en s'imposant samedi face aux Atlanta Hawks. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Les joueurs des Milwaukee Bucks célèbrent leur victoire face aux Atlanta Hawks autour du trophée de champion de la conférence Est, samedi 3 juillet 2021. (KEVIN C. COX / Getty Images via AFP)

Cap sur la finale pour les Milwaukee Bucks, 37 ans après. La franchise du Wisconsin s'est qualifiée pour la finale NBA, la première depuis 1974, après sa victoire (118-107) chez les Atlanta Hawks samedi 3 juillet, dans le "Game 6" (match 6) des finales de conférence Est.

Les Bucks, dont l'unique titre NBA date de 1971, joueront la troisième finale de leur histoire face aux Phoenix Suns, qui tenteront eux de décrocher leur premier titre dans la Ligue nord-américaine de basket-ball.

Sans leur meilleur joueur (MVP, meilleur joueur de la saison régulière, en 2019 et en 2020) Giannis Antetokounmpo, toujours blessé au genou gauche, ils ont dominé les Hawks de Trae Young, de retour de blessure, mais peu en réussite (14 points, 0 sur 6 à 3 points).

Les Bucks n'ont pas réussi à creuser l'écart avant le troisième quart-temps, autant en raison de leurs imprécisions offensives en première mi-temps (6 ballons perdus par Khris Middleton, 5 par Jrue Holiday) que de la qualité moyenne de l'attaque d'Atlanta.

"Notre rêve à tous"

Cette victoire permet aux cooéquipiers de Khris Middleton d'atteindre une finale que la franchise n'avait plus jouée depuis 1974, avec à l'époque en vedette les Hall of Famers Kareem Abdul-Jabbar et Oscar Robertson.

"Ces joueurs ont beaucoup travaillé, ils méritent leur place en finale. On a encore du travail", a déclaré l'entraîneur des Bucks Mike Budenholzer, qui a coaché les Hawks de 2013 à 2018.

"Quand on était petits, c'était notre rêve à tous d'être ici. Le fait d'aller en finale est vraiment incroyable", a réagi Jrue Holiday qui, avec Khris Middleton, a porté les Bucks, en l'absence de la superstar Giannis Antetokounmpo.

La grande question concerne d'ailleurs le retour de blessure du meilleur joueur de la saison régulière en 2019 et en 2020, toujours officiellement incertain pour la finale qui débute mardi 6 juillet.

Sans ou avec Giannis, les Bucks affronteront en tout cas Phoenix, qui n'avait plus atteint la finale depuis 1993. A l'époque, les Suns de Charles Barkley s'étaient inclinés face aux Chicago Bulls de Michael Jordan. Portés aujourd'hui par leur meneur vedette Chris Paul, les Suns tenteront de décrocher leur premier titre NBA de leur histoire. Rendez-vous le 6 juillet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers NBA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.